Ce qui se cache derrière les pénuries de médicaments | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Ce qui se cache derrière les pénuries de médicaments

Le phénomène n'est pas nouveau mais il ne cesse de prendre de l'ampleur. Interpellés par la multiplication des pénuries de médicaments et vaccins essentiels, aux conséquences parfois dramatiques pour les patients, une mission d'information du Sénat vient de rendre public un rapport alarmant sur la perte d'indépendance sanitaire de la France. Parmi leurs 30 propositions, dont certaines pourraient faire l'objet d'amendements au PLFSS 2019, figure la possibilité pour les pharmaciens de substituer des médicaments sans demander l'avis du médecin.

 

Amoxicilline, Di-Hydan, vaccin contre l'hépatite B, ou plus récemment Valsartan et Sinemet… Les ruptures et tensions d'approvisionnement de médicaments se sont multipliées ces dernières années. Le nombre de signalements effectués par l'ANSM, concernant les seuls médicaments d'intérêt thérapeutique majeur, a ainsi été décuplé entre 2008 et 2014, pour atteindre 438. En 2017, un nouveau record de 530 signalements a été atteint. Et le Brexit risque d'allonger encore la liste : pas moins de 108 médicaments sont en effet importés du Royaume-Uni.

 

Problème grave

 

Mais au-delà de cette hausse quantitative, la "nature" même des produits concernés  apparaît comme "particulièrement préoccupante", souligne dans son rapport la mission d'information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins : anti-cancéreux, anti-infectieux, anesthésiants, médicaments du système nerveux central,  médicaments dérivés du sang et vaccins sont les produits les plus touchés. Les produits indispensables ou de niche thérapeutique, pour lesquels il n'est pas toujours possible de mettre en place une alternative, ne sont pas les seuls concernés. Les pénuries affectent également les médicaments d'usage quotidien. "Je ne soupçonnais...

24 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…