Intolérance au gluten : établir le bon diagnostic | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Intolérance au gluten : établir le bon diagnostic

L’Académie nationale de pharmacie fait des recommandations pour améliorer le dépistage et la prise en charge de la maladie cœliaque. On estime que 700 000 sujets seraient atteints de la maladie cœliaque en France ; mais seulement 10 à 20 % des cas seraient diagnostiqués. En outre, si 7 % des personnes se disent « intolérantes au gluten », seulement 1 % souffre en réalité d’une maladie cœliaque. « Il est donc essentiel d’établir le bon diagnostic car les conséquences ne sont pas les mêmes pour ces différentes intolérances »...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…