Pénurie de médicaments : les laboratoires ont désormais l’obligation de faire des stocks | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pénurie de médicaments : les laboratoires ont désormais l’obligation de faire des stocks

Les entreprises pharmaceutiques ont désormais l’obligation de constituer un stock de sécurité minimal de deux mois pour tous les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM) destinés aux patients français.  Cette mesure, qui s’inscrit dans la continuité de l’article 48 de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, du  décret n° 2021-349  du 30 mars 2021 et du plan gouvernemental de lutte contre les pénuries de médicaments, doit permettre "d’anticiper plus efficacement les risques de rupture de stock des MITM et d’améliorer leur disponibilité pour les patients en France",...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…