Covid : une morbi-mortalité élevée post phase aiguë | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid : une morbi-mortalité élevée post phase aiguë

Une étude de l’Office for National Statistics (ONS), de l'University College London (UCL) et de l'Université de Leicester, met en évidence l’impact important du Covid après la phase aigüe sur les réhospitalisations et la mortalité. Cette étude a porté sur un total de 47.780 personnes (âge moyen 65 ans, 55% d'hommes) hospitalisées en Angleterre pour infection par le Sars-CoV-2. Les participants ont été appariés avec des témoins. Ils ont été suivis en moyenne 140 jours. Les auteurs ont alors pu calculer qu’au cours de cette période, près d'un tiers des...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…