PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Levothyrox : "L'effet nocebo de masse a joué un rôle important"

Le casse-tête des prescripteurs continue. Alors que l’ancienne formule du Levothyrox est de nouveau disponible dans l’attente des nouveaux médicaments à base de lévothyroxine, le Pr Patrice Rodien, vice-président de la Société française d'endocrinologie (SFE) et coordonnateur du centre de référence des maladies rares de la thyroïde et des récepteurs hormonaux au CHU d'Angers, jette un regard critique sur la gestion des troubles liés au Levothyrox.

                           

Egora.fr : Avez-vous constaté des problèmes liés à la nouvelle formule du Levothyrox chez vos patients ?

Pr Patrice Rodien : Jusqu’en août, aucun. Des petits ajustements ont été nécessaires chez quelques personnes, mais rien d’inhabituel. En revanche, les patients ont commencé à nous appeler lorsque l’affaire a éclaté dans les médias. Beaucoup étaient inquiets, mais allaient très bien. Une minorité se plaignaient de symptômes, tels que ceux décrits dans la presse : fatigue, vertiges, crampes, tristesse… Seul un cas de sous-dosage important nous a été signalé, la semaine dernière. Pour les autres patients, les troubles n’étaient pas associés à des variations hormonales significatives. On peine à expliquer ces symptômes par la biologie. Ils semblent toucher des patients hypersensibles, pour lesquels tout changement de traitement est source de difficulté d’adaptation et d’anxiété. Le scénario peut être résumé ainsi : quelques personnes ont des troubles, parfois liés à un réel déséquilibre hormonal ; ces cas, lorsqu’ils sont révélés, créent un emballement médiatique et déclenchent des réactions d’anxiété chez les plus fragiles. Je pense que l’effet nocebo de masse a joué un rôle important. Il faut accompagner cette minorité de patients, qui ont des symptômes indiscutables, très difficiles à rattacher à une cause particulière, avec beaucoup d’écoute et d’explications. 

 

Ce type de problèmes a-t-il été observé dans les autres pays ?

La France est le premier pays à avoir introduit cette nouvelle formule de Levothyrox. Une autre marque de thyroxine avait été modifiée, il y a pas mal d’années, en Nouvelle-Zélande, au Danemark et en Israël. Un scénario similaire s’était passé : après une période de...

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…