La pollution, nouveau facteur de risque de cancer du sein | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La pollution, nouveau facteur de risque de cancer du sein

Une équipe de chercheurs français montre que la pollution atmosphérique pourrait être un facteur majeur de cancer du sein, au même titre que pour le cancer des poumons. Selon leurs données, 1.700 cas de cancers du sein seraient liés à l’exposition à des polluants atmosphériques, au premier rang desquels le dioxyde d’azote (émis en particulier les moteurs de voitures et le chauffage avec des combustibles fossiles). Pour leurs travaux, les chercheurs de l’Inserm, du CNRS, et de l’Université Grenoble Alpes ont réalisé une synthèse de la littérature internationale. Trois polluants...
4 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…