Le dépistage du cancer du col utérin en baisse

04/05/2021 Par Marielle Ammouche
Cancérologie
Où en est le dépistage du cancer du col utérin ? Selon les dernières données de Santé publique France, qui portaient sur la période 2017-2019, la couverture nationale pour les femmes de 25 à 65 ans s’élève à 58,2 %, en légère baisse par rapport à la période précédente (59,5 % pour 2016-2018). 

  Cette baisse se retrouve pour toutes les tranches d’âge et dans l’ensemble du pays. Malgré la période observée, le premier confinement pourrait avoir eu un impact sur cette évolution. En effet, le calcul porte sur une période de 3 ans à laquelle s’ajoutent 6 mois de manière à pouvoir intégrer l’effet du système d’invitations sur la couverture (soit du 01/01/2017 au 30/06/2020 pour la période triennale 2017-2019). La couverture diminue de manière importante avec l’âge. Ainsi, elle n’est que de 43,9 % chez les femmes de 60-65 ans. Sur le plan géographique, elle varie de de 38,7 % en Guyane, à 68,1 % dans le Bas-Rhin. Elle est faible pour l’ensemble des départements et régions d’Outre-mer, à l’exception de La Réunion (<45 %), ainsi qu’en Seine-Saint-Denis. A l’opposé, elle est élevée en Haute Garonne, dans le Rhône, et dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, deux départements pionniers pour ce programme de dépistage. Dans ce contexte, Santé publique France, en partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa) et la Haute autorité de santé (HAS), a élaboré un outil à destination des professionnels de santé qui synthétise les modalités pratiques du dépistage et les conduites à tenir en fonction de l’âge de la femme qui ont évolué avec les dernières recommandations de la HAS. Cet outil est mis à disposition sur le site internet de l’INCa. Chaque année, près de 3000 femmes développent un cancer du col de l’utérus, dont les ¾ sont découverts chez les femmes de moins de 65 ans ; et 1000 femmes en meurent.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17