Vaccination HPV au collège : de premiers résultats

02/02/2024 Par Marielle Ammouche
Gynécologie-Obstétrique
La Société Française de colposcopie et de pathologie cervico-vaginale (SFCPCV) a dressé un bilan en demi-teinte de la première campagne de vaccination anti-HPV qui est proposée depuis octobre 2023 dans les collèges à tous les élèves de 5ème.  

 

Cette mesure était nécessaire, selon la SFCPCV, en raison de la très faible couverture vaccinale en France, loin derrière de nombreux pays européens. "La France a rejoint ainsi la longue liste des pays (plus d’une centaine dans le monde) ayant opté pour un programme de vaccination en milieu scolaire", souligne la société savante, dans un communiqué publié à l’occasion de la récente semaine européenne de prévention du cancer du col utérin, fin janvier. 

Il n’existe à ce jour aucun bilan officiel, cependant, la SFCPCV rapporte quelques résultats régionaux. Ainsi, selon l’ARS pour la région du Grand-Est, si l’on considère le nombre de collégiens ayant réellement eu une première injection, les taux ont varié de 6% (pour le Haut Rhin) à 20% (pour la Marne, la Haute Marne) voire 25% (pour la Meuse). 

La société reste persuadée du bien-fondé de cette mesure dans les collèges. "Le principal frein identifié à la vaccination anti-HPV est la difficulté d’atteindre la population cible des 11-14 ans qui ne vont plus chez le pédiatre et vont rarement consulter un médecin généraliste. Proposer cette vaccination en milieu scolaire est un excellent moyen d’offrir cette chance à nos plus jeunes tel que cela a déjà été fait avec efficacité dans de nombreux autres pays". Pour améliorer la participation, il apparait nécessaire de renforcer l’information par des campagnes radio, internet, dans la presse nationale et régionale, des affiches et flyers d’information adaptés à l’âge de la cible, et en utilisant des groupes de professionnels de santé ambassadeurs. "L’enjeu vise à faire de cette première campagne une réussite qui pourra être proposée pour les prochaines années", conclut la SFCPCV. 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire
17 débatteurs en ligne17 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17