Vaccin.

Vaccination des séniors contre la grippe : l’Académie regrette le retrait d’Efluelda

L’Académie nationale de médecine regrette le retrait du marché français du vaccin antigrippal Efluelda (Sanofi). Celui-ci qui pourrait représenter un préjudice pour les personnes âgées, ainsi que les personnes immunodéprimées, du fait de leur moindre moindre réponse immunitaire. 

21/05/2024 Par Marielle Ammouche
Grippe Vaccination
Vaccin.

L’Académie nationale de médecine regrette le retrait du marché français du vaccin antigrippal Efluelda (Sanofi). Cette décision avait été annoncée le 23 avril 2024 du fait d’un désaccord entre les autorités sanitaires et le laboratoire sur le prix de vente du vaccin. En conséquence, seuls les vaccins "dose standard" (DS), restent disponibles. Ce qui pourrait représenter un préjudice pour les personnes âgées – ainsi que les personnes immunodéprimées -, du fait de leur moindre moindre réponse immunitaire. 

En effet, Efluelda est un vaccin dit "haute dose" (HD), possédant 4 fois plus de doses d’hémagglutinines pour chacune des souches contenues dans le vaccin, que le vaccin DS. Il était indiqué, depuis 2020, chez les personnes de 60 ans et plus, et pris en charge par l’Assurance maladie à partir de 65 ans. Ce vaccin était bien toléré et avait prouvé son efficacité contre les complications de la grippe et le risque d’hospitalisation. Et "une méta-analyse, couvrant 12 saisons grippales et incluant plus de 45 millions de seniors, a montré qu’un vaccin HD trivalent protégeait significativement mieux qu’un vaccin DS trivalent contre la grippe et contre les hospitalisations pour grippe", souligne l’Académie dans un communiqué.

Pour l’institution, son arrêt est "regrettable" et "compromet l’efficacité de la prochaine campagne vaccinale chez les personnes âgées". Elle suggère donc, à court terme, de "renforcer le dialogue" entre les autorités sanitaires et le laboratoire Sanofi, "afin que l’accès des personnes les plus fragiles au vaccin HD soit préservé lors de la prochaine campagne de vaccination". 

Par ailleurs, l’OMS ayant récemment recommandé de revenir à une formulation du vaccin trivalente (en excluant la lignée B/Yamagata qui ne circule plus depuis 4 ans), l’Académie propose que "le retour aux vaccins trivalents soit mis à profit pour produire une formulation HD trivalente, dont la surveillance de l’efficacité devra être mise en œuvre et dont le juste prix devra être déterminé", et que ce retour aux vaccins trivalents interviennent dès la prochaine campagne vaccinale "si possible".

Références :

Sources : Communiqué de l’Académie nationale de Médecine (21 mai 2024)

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

5 commentaires
6 débatteurs en ligne6 en ligne
Photo de profil de Karine O
3,7 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 21 jours
on va craquer. comment apres toutes ces histoires , rendre crédible la vaccination. le comble on a un vaccin SANOFI efficace et on le retire. trop cher... ils sortent un vaccin contre le zona...Lire plus
Photo de profil de Cyrille Rebstock
22 points
Médecine générale
il y a 21 jours
On pouvait restreindre l'AMM pour proposer un remboursement au juste prix demandé par le laboratoire. Notre politique de santé publique devient minable à vouloir traiter façon low coast....Lire plus
Photo de profil de Gerard Chekly
49 points
Médecine générale
il y a 21 jours
avoir laissé la campagne de vaccination aux officines qui ne préconisent pas EFLUELDA aux PA, avec la bénédiction des "" pseudo ministres de la santé est une aberration de plus l'académie a raison ...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17