Les orthoptistes autorisés à renouveler lunettes et lentilles sous certaines conditions

27/04/2020 Par La rédaction
Ophtalmologie
Un décret publié le 26 avril au Journal officiel autorise désormais les orthoptistes à renouveler, sous certaines conditions, les prescriptions de verres correcteurs et de lentilles de contact. 
 

C’est une "victoire pour améliorer l'accès aux soins visuels" selon le Syndicat national autonome des orthoptistes (SNAO), qui "milite depuis plus d'une décennie pour obtenir l'alignement de ses compétences en matière de renouvellement des corrections optiques sur celles des autres acteurs de la filière visuelle (ophtalmologistes et opticiens)", et qui a salué cette mesure. Alors que "dans certaines régions les délais d'attente sont très importants et les kilomètres parcourus par les patients pour une consultation explosent", cela "va permettre un réel gain de temps au sein d'une filière visuelle en tension depuis des années, ainsi que des économies substantielles pour des milliers de patients et pour les comptes de la Sécurité sociale", a estimé le syndicat dans un communiqué. 

Le décret du 24 avril publié dimanche 26 avril au Journal officiel précise que, pour un renouvellement de lentilles de contact, "l'orthoptiste peut adapter, après réalisation d'un examen de la réfraction et sauf opposition du médecin mentionnée expressément sur l'ordonnance, les corrections optiques des prescriptions médicales initiales" datant de moins d’un an pour les patients âgés de moins de 16 ans, et de moins de trois ans pour les patients âgés de 16 ans et plus. Pour les verres correcteurs, le renouvellement par les orthoptistes est possible, sous les mêmes conditions, pour les prescriptions datant de moins d'un an pour les patients âgés de moins de 16 ans, de moins de cinq ans pour les patients âgés de 16 à 42 ans, et de moins de trois ans pour les patients âgés de plus de 42 ans.

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire
31 débatteurs en ligne31 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17