Covid-19 : une étude de l’AP-HP va tester l’efficacité de la nicotine en prévention

23/11/2020 Par Marielle Ammouche
Infectiologie
L’AP-HP lance, auprès du personnel soignant, une vaste étude pour évaluer l’efficacité préventive de la nicotine vis-à-vis de l’infection par le Sars-CoV-2.

Nommée Nicovid Prev, il s’agit d’une étude randomisée, nationale, multicentrique, qui sera menée en double-aveugle. Elle est coordonnée par le Pr Zahir Amoura, chef du service de médecine interne 2, maladies auto-immunes et systémiques de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière – AP-HP. L’objectif est de tester l’efficacité préventive par rapport à l’infection Covid-19 de patchs de nicotine. Des données épidémiologiques françaises ont en effet montré qu’il y avait moins de fumeurs actifs dans la population Covid-19 que dans la population générale. Et une étude a montré que l'utilisation de substituts nicotiniques chez les fumeurs est associée à une baisse significative du risque d’hospitalisation pour Covid-19, rappelle l’AP-HP. L’effet protecteur de la nicotine pourrait être lié au fait qu’elle inhibe la pénétration et la propagation du virus dans les cellules, grâce à une action sur les récepteurs ACE2, porte d’entrée du virus dans l’organisme. Cette étude s’appuie aussi sur la bonne tolérance des patchs de nicotine, même chez les non-fumeurs; les études ne rapportant, en particulier, aucune conduite addictive. Nicovid Prev portera sur des personnels soignants médicaux et non médicaux, non-fumeurs (ou anciens fumeurs ayant arrêté depuis plus de 12 mois), n’ayant pas d’antécédent de Covid-19 et travaillant au contact de patients (qu’ils soient ou non atteints de Covid-19). L’objectif est d’inclure dans l’étude 1 633 personnes dans 15 centres hospitaliers. La durée de traitement par patchs de nicotine pendant l’étude est de 4 à 5 mois ; et la durée totale de suivi dans l’étude de 6 à 7 mois.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17