"On nous tue" : un clip choc pour alerter sur le temps de travail des internes | egora.fr
PUB
A+ A-

"On nous tue" : un clip choc pour alerter sur le temps de travail des internes

Pour alerter sur le non-respect du temps de travail des internes en médecine, l’InterSyndicale nationale des internes a réalisé un clip choc montrant la réalité du quotidien d’un carabin enchaînant journées de travail à l’hôpital et gardes, sans repos. 

Parce que les internes enchaînent les heures de travail et les gardes et que leur temps de travail légal de 48 heures/semaine est loin d’être respecté, l’InterSyndicale nationale des internes (Isni) a décidé de publier un clip choc sur ses réseaux sociaux. “Voici notre réalité. Confieriez-vous votre santé ou celle de vos proches à cet interne épuisé ?” dénonce le syndicat.  

Un interne est ainsi filmé du début de sa journée à la fin de sa garde. Les heures passent, le futur médecin enchaîne les consultations, les dossiers, les pauses café… Il est même filmé en train de s’endormir en pleine consultation. C’est une patiente qui l’interpelle et le réveille en lui demandant s’il va bien. En fond sonore, le bruit incessant d’une horloge, rappelant le temps qui passe.  

A la fin de la vidéo, l’interne, qui s’apprête à rentrer chez lui, est invectivé par un médecin, qui lui demande pourquoi il ne reste pas pour la visite et pourquoi il rentre chez lui. "Ça ne t'intéresse pas, c’est ça?” le questionne-t-il. Las, l’interne fait demi-tour et le suit. Plus tard, on le suit dans le bus en train de rentrer chez lui. Le carabin ne parvient pas à oublier le bruit du téléphone qui sonne en permanence dans sa tête.  

“Lui, c’est Jules. Il travaille en moyenne 60 heures par semaine et enchaîne parfois avec 24 heures de garde. La crise sanitaire rallonge ses semaines déjà interminables”, peut-on lire en conclusion de la vidéo.  

D’après une enquête publiée par l’Isni en mai 2020, les internes de sept spécialités - principalement de chirurgie - dépassent les 70 heures de travail par semaine. Dans 15 spécialités, les internes travaillent entre 58 et 70 heures. 16 spécialités, dont la médecine générale, se situent entre 48 et 58 heures par semaine. Au total, seules six spécialités entrent dans le cadre légal des 48 heures hebdomadaires.  

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…