Le top 3 des CHU et spécialités préférés des internes en 2023

10/10/2023 Par Louise Claereboudt
Internat Hôpital Stage
Nos confrères de What's up doc ont publié ce mardi 10 octobre leur traditionnel classement annuel des 28 CHU et des 44 spécialités, basé sur les choix des étudiants aux ECNi. 
 

Pour établir ce classement 2023 des CHU et des spécialités, What’s up doc a pris en compte les rangs moyens aux ECNi des étudiants qui ont effectué leur choix d'internat cet été pour l'année 2023-2024. 

 

CHU : Les Hospices civils de Lyon reprennent la tête  

Deuxièmes l’an passé, Les Hospices civils de Lyon reprennent la tête du classement des CHU préférés des internes (rang moyen de 3410), devançant de peu le CHU de Rennes (rang moyen : 3454), qui s’était hissé sur la premier marche du podium l’an dernier. Le CHU de Grenoble refait quant à lui son apparition dans le top 3 en prenant la troisième place (rang moyen : 3630), au détriment du CHU Montpellier-Nîmes, qui repasse en quatrième position (rang moyen : 3719). En cinquième place, on retrouve toujours le CHU de Bordeaux, stable.  

Les CHU d’Amiens (rang moyen : 5893), Limoges (5938) et de la Martinique-Pointe à Pitre (6155 ) arrivent bons derniers. 

 

Spés : l’ophtalmo perd une place  

Concernant le classement des spécialités préférées des internes, le trio de tête reste le même, mais son ordre a quelque peu changé. Si la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique demeure la plus plébiscitée avec un rang moyen de 469, la dermatologie et vénéréologie (753) chipe de peu la deuxième place à l’ophtalmologie (754). Au pied du podium, on retrouve en quatrième position la chirurgie maxillo-faciale (1061) et la médecine cardiovasculaire (1223) qui perd une place et se retrouve cinquième du classement. 

La médecine générale n'arrive qu'en 39e position, avec un rang moyen des étudiants ayant opté pour cette spécialité de 6367. Elle perd quatre places par rapport à l’an passé. Quelques spécialités ont, elles, opéré de belles remontées, telles l’anatomie et cytologie pathologique (25e, +6 places) ou encore la chirurgie thoracique et cardiovasculaire (28e, +4 places). 

Les spécialités les plus boudées par les internes restent la gériatrie (7282), la santé publique (7648), et la médecine et santé au travail (8237), toujours dernière.  

Retrouvez l’intégralité du classement des CHU sur What’s up doc, ainsi que l’intégralité du classement des spés

[avec What’s up doc

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Pierre Tabet

Pierre Tabet

Non

Dans ce cas plus de prélèvements sociaux concernant la prise en charge au titre de l'assurance maladie pour l'assuré .... Lire plus

4 commentaires
14 débatteurs en ligne14 en ligne
Photo de profil de Georges Fichet
4,5 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 9 mois
La vérité sort de la bouche des enfants... médecins ! Il faut qu'on arrête de considérer les médecins comme étant des anges qui ne se soucieraient que de la santé de la population, de croire au mythe ...Lire plus
Photo de profil de Chambon Dominique
2,1 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 9 mois
MG 39è position! Il faut clairement informer les Français (et les gouvernants et toutes les instances administratives) qu‘à partir de maintenant, ils devront mieux traiter leur généraliste et le rend...Lire plus
Photo de profil de Doc Of The Bay
1,3 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 9 mois
Donc le fils Veil-Buzyn était dans le fond du classement. Le bras long c'est bien pratique pour se gratter le ......Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17