Le top 3 des CHU et spécialités préférés des internes en 2021

11/10/2021 Par Marion Jort
Chaque année, nos confrères de What’s up doc publient leur classement des 28 CHU et 44 spécialités après avoir passé au crible les choix d’internat.  

Après avoir analysé les choix de CHU et de spécialités de plus de 8.000 néo-internes aux ECNi en fonction de leur classement*, What’s up doc révèle en ce mois d’octobre son classement inédit pour l’année 2021.  

 

CHU : le trio de tête bouleversé  

Ainsi, le CHU de Grenoble se hisse sur la première marche du podium (rang moyen 3148) et détrône même cette année les Hospices Civils de Lyon - deuxième au classement avec un rang moyen de 3183 -  en gagnant quatre places. A la troisième place, le CHU de Rennes, qui conserve le même classement que l’an dernier (rang moyen 3333).  

A la fin du classement, les CHU d’Amiens (rang moyen 5531, + 2 places), de Reims (rang moyen, - 4 places). Classé en 28ème et dernière position, le CHU de Limoges (rang moyen 5851) perd 6 places par rapport au classement 2020.  

 

Classement des spés : inchangé 

Le tiercé de tête des spécialités est identique à celui de l’an dernier : la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique occupe la première place du classement (rang moyen 574), devant l’ophtalmologie (rang moyen 710) et la dermatologie (rang moyen 997).  

What’s Up doc relève toutefois que la néphrologie et la radiologie ont toutes deux gagné 3 places, en se classant respectivement à la 7ème et 9ème place. De plus, l’infectiologie dégringole à la 10ème place après avoir été sur la troisième marche du podium en 2017. Particulièrement mise en lumière pendant la crise, la médecine interne perd...

6 places cette année et se classe à la 24ème place.  

Enfin, la médecine du travail est 44ème, dernière spécialité du classement (rang moyen 7482), juste devant la biologie médicale (rang moyen 7197) et la santé publique (rang moyen 7093) 

Retrouvez l'intégralité du classement et le dossier spécial sur What’s up doc

*Ne sont pas compris dans le calcul les internes du Service de santé des Armées (SSA) ainsi que ceux sous contrat d’engagement de service public (CESP), qui choisissent parmi des postes dédiés.  

[avec What’s up doc

 
Vignette
Vignette

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17