Le paiement à l’acte des internes en 4e année de médecine générale est "inadapté", fustigent les centres de santé

26/02/2024 Par Mathilde Gendron
Dans un communiqué commun, publié ce lundi 26 février, les représentants des centres de santé dénoncent une "rémunération à l’acte des internes de médecine générale de 4e année et de leurs maîtres de stages universitaires [...] inadaptée". Ils plaident notamment pour une revalorisation de la "rémunération salariée des internes".
 

Ce lundi 26 février, la FNDCDS, la FNCS, l'USMcS la FABCDS et l’IJFR* dénoncent dans un communiqué commun la rémunération des futurs internes en 4e année de médecine générale. "La mission proposant les modalités de mise en œuvre de la 4e année envisage que les étudiants soient rémunérés à l’acte avec reversement des honoraires acquis à leur maître de stage", indique le communiqué. Ce type de rémunération est "inadapté" déplore les représentants des centres de santé, qui rappelle que "la très grande majorité des jeunes médecins se déclarent intéressés par un exercice diversifié (ville-hôpital, soins-prévention…)".

"L’exercice de la médecine générale ne doit plus être pensé comme un enchaînement d’actes mais comme un engagement de santé publique des médecins auprès de la population", écrivent-ils. Car ce paiement à l’acte crée "une rupture d’équité de traitement entre internes de médecine générale, selon leurs lieux de stage" et "une rupture d’équité de traitement avec les internes des autres spécialités". Elle est aussi "peu favorable à l’encadrement et à la formation au travail pluriprofessionnel en équipe, à la prise en charge des polypathologies, des patients à domiciles ou en institutions", pointent-ils. 

Les cinq représentants des centres de santé proposent donc une revalorisation de la "rémunération salariée des internes [...] reflétant mieux la réalité de leur formation et leur contribution au système de santé". Ils réclament également "l’indemnisation des maîtres de stage des internes de 4e année, [en excluant] toute référence à l’activité, afin de ne prendre en compte que les objectifs pédagogiques et les moyens mobilisés". Le communiqué mentionne également que "les patients reçus par les internes soient intégralement pris en charge par l'Assurance maladie, sans avance de frais, afin de favoriser la réduction des inégalités d'accès aux soins". 

Ils recommandent également "de ne pas réduire de moitié" les stages de santé de l’enfants des futurs médecins généralistes, qui font partie "des enjeux de santé publique". Les représentants des centres de santé appellent enfin le Gouvernement à mettre en place "un groupe de travail, qui associe toutes les parties prenantes afin de garantir une formation de qualité aux internes en médecine générale".

 

*La Fédération nationale de formation des centres de santé (FNFCDS), la Fédération nationale des centres de santé (FNCS), l'Union syndicale des médecins de centres de santé (USMcS) la Fabrique des centres de santé (FABCDS) et l’Institut Jean-François Rey (IJFR). 

 
Vignette
Vignette

9 commentaires
5 débatteurs en ligne5 en ligne
Photo de profil de Fabien Bray
5,1 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
C'est du cynisme à peine déguisé. Leur argument de rupture d'équité est simplement repris de l'argumentation des doyens, puisqu'eux-même n'ont aucun argument. Evidemment que payer les internes à l'ac...Lire plus
Photo de profil de Paul-Henri Ginguené
1,1 k points
Débatteur Renommé
Anesthésie-réanimation
il y a 3 mois
Voilà un bel exemple de la « préférence étrangère » indirecte : on recale aux études de médecine les étudiants français d’un niveau 15/20, puis on fait venir des étrangers hors UE dont le...Lire plus
Photo de profil de Jacques Briand
2,2 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 3 mois
Déjà, la 3ème et la 4ème année d'internat pour les IMG (interne en médecine générale) sont absolument inutiles !!! La seule chose qui aurait pu justifier ces 2 années supplémentaires aurait été qu'e...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17