"L’éclatement de la représentation syndicale, c’est un problème d’égo"

14/01/2021 Par Louise Claereboudt
Syndicalisme
Lors de ses vœux à la presse, ce jeudi 14 janvier, le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, a appelé au rassemblement des médecins libéraux autour du premier syndicat médical de France, estimant que l’éclatement de la représentation syndicale était un “problème d’égo”, responsable d’un “affaiblissement de la parole et du poids de la médecine libérale” face aux institutions.
 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année 2020 a été une année pleine de bouleversements pour les organisations syndicales et, notamment, pour la CSMF, premier syndicat de France, qui a essuyé dès le mois de janvier dernier, le départ des représentants de neuf spécialités médicales qui ont décidé de créer un nouveau syndicat, Avenir Spé. La Confédération n’avait alors pas tardé à annoncer le lancement d’une nouvelle entité en son sein, Les Spécialistes CSMF. A quelques mois seulement des élections professionnelles, qui se dérouleront sous forme numérique, le président de la Confédération a salué “le chemin parcouru” par les spécialistes de la CSMF. “Aujourd’hui la branche spécialiste de la CSMF a des listes partout. Et toutes les spécialités sont représentées”, a déclaré le Dr Jean-Paul Ortiz lors des ses voeux à la presse, jeudi 14 janvier, taclant au passage ses anciens alliés, “obligés de s’allier à quelqu’un pour exister un tant soit peu”.

  Appel au rassemblement Alors que 8 syndicats ont décidé de présenter des listes de candidats (CSMF, la FMF, MG France, le SML, l’UFML-S et l’Union syndicale Avenir Spé-Le BLOC Union AAL-SYNGOF-UCDF, Jeunes Médecins et l’Union collégiale), le Dr Ortiz a déploré un éclatement de la représentation professionnelle, résultat, selon lui d’un “problème d’égo”. “C’est un formidable affaiblissement de la parole et du poids de la médecine libérale”, s’est alarmé le néphrologue, assurant que “tous les Gouvernements s’en félicitent, l’encouragent et en bénéficient”. “Il est temps que cela cesse”, a martelé le Dr Ortiz appelant à un rassemblement de tous les médecins, généralistes et spécialistes, autour de la CSMF. “C’est le métier de médecin dans l'ensemble qu’il faut défendre”, a-t-il estimé. La Confédération va présenter des listes dans toutes les régions pour ces élections “très importantes” après le report de la convention médicale en mars 2023 qu’elle avait dénoncé en claquant la porte des négociations conventionnelles en octobre dernier. “Il est hors de question d’attendre 2023 pour avoir des avancées, a déclaré son président. Il faut absolument qu’on arrive à obtenir un poids suffisant pour avoir un avenant conventionnel qu’on n’a pas pu obtenir.”    

La CSMF veut devenir la Maison de tous les médecins libéraux
La Confédération des syndicats médicaux, qui rénove son projet politique autour de l’expertise, de la formation, ou encore de la coordination, entend faire de son siège la “Maison de tous les médecins libéraux”. Concrètement, le siège va accueillir des pôles de l’innovation en matière organisationnelle et de santé, notamment des start-up. “Nous voulons que le siège de la CSMF soit un lieu où le médecin, demain, va pouvoir rencontrer des éléments innovants dans son métier”, ambitionne le Dr Ortiz qui souhaite accompagner les praticiens qui veulent monter leur propre start-up en favorisant la rencontre avec des entrepreneurs, des assureurs, des industriels et d’autres acteurs de la santé. Les travaux commenceront en mai 2021. Le siège de la CSMF accueillera le “cabinet 2030”, qui sera un “cabinet modèle” “les médecins de demain trouveront tous ces éléments d’innovation”.
 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17