Dipa : les Libéraux de santé réclament une révision du dispositif d’aide, jugé inéquitable et flou

23/11/2021 Par Louise Claereboudt
Syndicalisme
Dans un communiqué diffusé lundi 22 novembre, les Libéraux de santé, nouvelle structure interprofessionnelle qui regroupe 11 syndicats de soignants, appellent l’Assurance maladie à clarifier son dispositif d'indemnisation de la perte d'activité (Dipa).
 

Malgré l’ouverture du dispositif d’indemnisation de la perte d’activité, mis en place par le Gouvernement après le premier confinement, aux professionnels de santé remplaçants, début novembre, le Dipa est encore loin de répondre aux attentes des soignants, déplore dans un communiqué les Libéraux de santé (LDS), une structure interprofessionnelle créée en septembre dernier et qui regroupe 11 syndicats représentatifs*, parmi lesquels la CSMF et le SML. "Pour un système plus juste, [il] doit aussi être étendu aux remplaçants des autres professions de santé libérales et le système de calcul, inique et peu lisible, doit être revu", estime les LDS, alors que plus de 25.000 médecins libéraux, soit plus d'un tiers de demandeurs, doivent rembourser une partie de cette aide financière versée l'an dernier. L’annonce de cette régularisation avait provoqué à la rentrée une vague de contestations. Mais malgré les demandes répétées, l’ardoise n’a pas été effacée. "Alors que l’étalement des remboursements doit démarrer mi-décembre et que certains prélèvements automatiques ont commencé, l’Assurance maladie n’a pas fourni aux syndicats de réponses satisfaisantes à leurs inquiétudes", déplore la structure interprofessionnelle. Selon les derniers chiffres transmis par la Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam) le 19 novembre à Egora, "autour de 5 % des Dipa sont contestés".

"Pour l’instant, l’Assurance maladie a, au mieux, fourni aux professionnels des informations contradictoires sur les méthodes de calcul, au pire opposé une fin de non-recevoir aux remarques et difficultés formulées par les organisations", déplorent les membres des Libéraux de santé. "Les professionnels de santé, confrontés depuis près de deux ans à une crise sanitaire sans précédent, méritent que ce dossier soit réexaminé minutieusement". Ainsi, l’organisation appelle la Cnam à prendre en considération les remontées de terrain et à trouver conjointement "un système plus équitable pour tout le monde" et à remettre "sur la table" l’algorithme de calcul de base du Dipa, largement contesté. * les CDF, la CSMF, la FFMKR, la FNI, la FNO, la FNP, la FSPF, le SDA, le SDB, le SML et le SNAO.

 
Vignette
Vignette

SAS : accepterez-vous de partager votre agenda ?

Pierre Nevians

Pierre Nevians

Non

A tout problème complexe, il y a une solution simple .... et fausse. Il faut cesser de voir la médecine libérale comme une rustin... Lire plus

0 commentaire
6 débatteurs en ligne6 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17