"Les Libéraux de Santé" : une nouvelle structure interprofessionnelle pour "défendre l'exercice libéral" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Les Libéraux de Santé" : une nouvelle structure interprofessionnelle pour "défendre l'exercice libéral"

Onze syndicats représentatifs de professionnels de santé, parmi lesquels la CSMF et le SML, unissent leurs forces au sein d'une intersyndicale pour "défendre l'exercice libéral et les professionnels de ville". Son nom : Les Libéraux de Santé.
 

“Les Libéraux de Santé”. C’est le nom d’une nouvelle intersyndicale, dont la création a été annoncée ce mardi 8 septembre par les présidents des 11 organisations qui la composent : la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), le syndicat des médecins libéraux (SML), Les Chirurgiens-dentistes de France (CDF), la Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR), la Fédération nationale des infirmiers (FNI), la Fédération nationale des orthophonistes (FNO), la fédération nationale des pédicures-podologues (FNP), la fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), le syndicat des audioprothésistes (SDA), le syndicat des biologistes (SDB) et le syndicat national autonome des orthophonistes (SNAO).

Portés par “des valeurs communes” et “le désir de former une organisation réellement représentative des professionnels de santé libéraux”, ces syndicats représentatifs et historiques - principalement issus du Centre national des professions libérales de santé (CNPS) et de la Fédération française des praticiens de santé (FFPS) entendent ainsi unir leurs forces pour “défendre l’exercice libéral et les professionnels de santé de ville.

“Quand on aura reconfiguré de manière globale l’organisation des Libéraux de Santé, avec les mains qu’on a tendues aux organisations qui partagent les mêmes valeurs que les nombreux fondateurs des Libéraux de Santé, il est possible que ces structures - CNPS et FFPS - disparaissent, a fait savoir Sébastien Guérard (FFMKR), le président de l’intersyndicale. Maintenant, on a décidé de conserver ces structures, puisqu’il reste en leur sein des organisations qui ne sont pas membres fondateurs des Libéraux de Santé. En tout état de cause, ce qui nous réunit aujourd’hui, au niveau des Libéraux de Santé, ce sont les valeurs partagées. On fait un appel aux membres qui partagent ces valeurs, pour nous rejoindre”. Pour l’instant, “un socle” a été constitué. Restent douze syndicats (sur les 23 au total) à convaincre. “Ceux qui se reconnaissent dans la nouvelle structure, la porte est ouverte et ils peuvent nous rejoindre”, fait-on savoir.

 

“Une évidence syndicale”

“Au moment où se dessine une ligne de fracture autour de l’organisation du système de santé sur la place de la médecine de ville libérale avec le glissement vers un système hyper administré, la création des Libéraux de Santé engage une recomposition du paysage syndical, affirme par voie de communiqué l’intersyndicale. Son objectif : réaffirmer les positions volontaristes d’organisations syndicales représentatives qui...

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…