"Je veux que sa mort serve d’exemple" : la veuve d’un médecin non vacciné contre le Covid pousse un cri d’alarme | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Je veux que sa mort serve d’exemple" : la veuve d’un médecin non vacciné contre le Covid pousse un cri d’alarme

A 49 ans, Sandrine Audic a perdu son mari en avril dernier, décédé du Covid-19. Ce dernier, médecin retraité, avait refusé de se faire vacciner, doutant de l’efficacité des vaccins. Sa veuve lance aujourd’hui un appel à la raison.

 

"N’attendez pas, faites-vous vacciner !" A 49 ans, Sandrine Audic espère que son appel sera entendu pour éviter que d’autres familles ne perdent un proche, elles aussi. En avril dernier, son mari, Alain, médecin retraité, contracte le Covid-19. Non vacciné, son époux, âgé de 76 ans, est placé aux soins intensifs à l’hôpital d’Avignon. Il décédera 4 semaines plus tard, rapporte BFMTV, qui précise que l’homme ne souffrait pas de comorbidités.

"Jamais on aurait pu penser qu’avec toutes les précautions que nous prenions le Covid rentre chez nous aussi rapidement et créé de tels ravages", témoigne plus de huit mois plus tard son épouse auprès de la chaîne d’information en continu. Le couple, exposé à des théories complotistes, avait tardé à se faire vacciner. Dans le journal Midi Libre, Sandrine concède avoir entre autres été chamboulée avec son mari par le document complotiste Hold-Up. Au plus grand regret de la quadragénaire.

Son mari alors hospitalisé à Avignon lui avait fait part de ses regrets de ne pas s’être fait vacciner. "J’aurais dû me faire vacciner, va faire vacciner ta mère et ta sœur", lui écrivait-il depuis son lit d’hôpital. Peu avant son hospitalisation, le couple réfléchissait sérieusement à recevoir leur première dose.

"Si je témoigne, c’est que je veux que la mort de mon mari […] serve d’exemple", a-t-elle confié dans les colonnes de Midi Libre. "J’entends encore des gens dire que l’on ne peut pas en mourir sans comorbidités. C’est faux ! Et la réalité, aujourd’hui, c’est qu’il n’y a pas de traitement et que la seule chose que l’on connaît, c’est le vaccin qui peut éviter de faire vivre à ses proches des choses douloureuses…"

[avec BFMTV et Midi Libre]

91 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…