Pour une campagne, des antivaccins volent une photo de bébé et le font passer pour mort

24/11/2017 Par Fanny Napolier

Une association antivaccin a volé une photo de nouveau-né et fait un montage mensonger pour une campagne internationale. Le photographe essaye en vain d'arrêter sa diffusion.

Faire passer un bébé pour une victime des vaccins dans une campagne publicitaire ? Aucun problème pour l’association italienne antivaccination Corvelva, qui défend le "libre choix des vaccinations". L'association a diffusé une affiche qui se veut marquante : une photo en noir et blanc représentant un nouveau-né, dont le visage est flouté, et cette phrase : "Je suis décédé après un vaccin hexavalent. Les rapports ont occulté ma mort." Sauf que l’enfant utilisé dans cette campagne est bien vivant – il s’agit du fils du photographe australien Brayden Howdie, auteur du cliché utilisé par Corvelva. Contacté, ce dernier a confirmé que l’enfant était en parfaite santé… et que tous ses vaccins étaient à jour. "J’ai contacté l’organisation pour leur demander de retirer cette image – sans succès, pour l’heure, se désole-t-il. Cette utilisation de ma photo est illégale." Le photographe n’a toujours pas reçu de réponse et son cliché continue son voyage planétaire de site antivaccin en page Facebook complotiste. "Les assertions fausses et trompeuses de cette campagne doivent trouver un écho en justice", clame le photographe.

[Avec Lemonde.fr]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
2 débatteurs en ligne2 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17