La Pre Catherine Barthélemy, première femme présidente de l’Académie de médecine

04/01/2024 Par S. B.
Personnalités
C’est lors d’une séance inaugurale à l’Académie nationale de médecine le 9 janvier prochain que la Pre Catherine Barthélemy entrera officiellement en fonction en tant que présidente. Elue en décembre 2022, elle a d’abord assuré la vice-présidence en 2023 avant de prendre la tête de l’institution pour 2024.  

 

C’est une "une présidence historique", se félicite l’Académie nationale de médecine. En effet, la Pre Catherine Barthélemy, qui entrera en fonction le 9 janvier prochain, est la première femme à prendre la tête de l’institution. Membre depuis 2015 de la quatrième division Santé publique de l’Académie, Catherine Barthélemy a occupé le poste de vice-présidente pour l’année 2023. 

Médecin pédiatre, psychiatre et physiologiste, la nouvelle présidente de l’Académie est professeure honoraire à la faculté de médecine de Tours où elle a assuré les fonctions de vice-doyen Recherche. Cheffe de service honoraire au CHU de Tours, elle y a dirigé pendant 20 ans le groupe Inserm "Autisme, Imagerie, Cerveau". Elle a d’ailleurs reçu le prix d’honneur de l’Inserm en 2016.  

Catherine Barthélemy a consacré sa vie à la recherche sur l’autisme. En 1983, elle co-fonde l’Arapi (Association de professionnels et de familles pour la recherche sur l’autisme et la prévention des inadaptations). Elle déclarait en 2016 : "J’ai consacré ma vie à ça et je continue. Vous savez, c’est un engagement social. Je suis médecin… Je veux guérir, aider les gens." 

Âgée de 77 ans, la Pre Barthélemy est détentrice de la Légion d’honneur et commandeur dans l’ordre national du Mérite. Elle préside actuellement le groupement d’intérêt scientifique (GIS) "Autisme et troubles du neurodéveloppement". 

Parmi ses ambitions pour 2024, Catherine Barthélémy aimerait mieux faire connaître l'Académie nationale de médecine : "On est parfois plus connus à l'étranger que chez nous."

 

[Avec france3-regions.francetvinfo.fr et Ouest-France.fr

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

1 commentaire
10 débatteurs en ligne10 en ligne
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,1 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 5 mois
on a déjà eu 1 vétérinaire....................Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17