Décès du Pr Claude Got : le "Monsieur sécurité routière" euthanasié en Belgique

17/08/2023 Par M.G.
Personnalités
Le Pr Claude Got, surnommé “Monsieur sécurité routière”, s’est éteint ce vendredi 11 août à Linkebeek en Belgique à l’âge de 87 ans après avoir eu recours à une euthanasie.
 

Le Pr Claude Got, anatomopathologiste, est décédé le vendredi 11 août à l’âge de 87 ans. Le médecin était victime de troubles de la mémoire en raison d’une atrophie de l’hippocampe et était “profondément affecté par le décès de sa femme [...]. Il est allé en Belgique où il a eu une euthanasie, selon ses volontés”, rapporte Jean-Yves Lamant, président de la Ligue contre la violence routière, à nos confrères de l’AFP. Le Pr Claude Got était connu pour ses prises de position, notamment en faveur de la ceinture de sécurité, qui lui a valu le surnom de “Monsieur sécurité routière”. Alors chef du service d'anatomie pathologique de l'hôpital Raymond-Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine) au début des années 1970, il est sollicité par un médecin de Renault pour améliorer les ceintures de sécurité. Grâce à l’étude de plusieurs autopsies, il a ensuite co-rédigé un rapport comprenant de nombreuses mesures permettant de limiter le risque de mort sur les routes. "Il avait cette capacité à transformer des résultats de recherche scientifique en mesures utiles pour l'intérêt général", poursuit Jean-Yves Lamant. L’expert en accidentologie animait également le site internet securité-routière.org. Le Pr Claude Got a également travaillé au sein du Gouvernement en tant que conseiller des ministres de la Santé, Simone Veil et Jacques Barrot à la fin des années 1970. Il était aussi membre du comité d'experts du Conseil national de sécurité routière (CNSR), président du collège scientifique de l'OFDT et professeur honoraire de l'Université de médecine René-Descartes (désormais Université Paris-Cité). Dans un communiqué, le ministère de la Santé rend hommage au “Père de l'accidentologie, convaincu de la nécessité d'une action résolue, il osa défendre des mesures ambitieuses pour mieux protéger la santé et la sécurité des Français, telles que la ceinture obligatoire, disposition aujourd'hui entrée dans les mœurs". Le ministère rappelle que ses rapports qui ont largement inspiré “la loi Evin contre le tabagisme et l'alcoolisme [qui] contribuèrent à sauver des milliers de vies et à promouvoir une meilleure santé collective", indique le communiqué tout en saluant “la mémoire d'un véritable militant de la santé publique qui ne cessa d’élaborer et de porter des propositions pour améliorer l’action politique dans le domaine de la santé publique et de la prévention, en dépit d’oppositions parfois virulentes".

Sur les réseaux sociaux, les hommages se succèdent dont Aurélien Rousseau qui a tenu à saluer sur X (anciennement Twitter) la mémoire d’un “homme qui a porté avec force sa vision de la santé publique, notamment auprès de plusieurs ministres de la Santé. Le plaidoyer, l’appel à la responsabilité, la prévention des conduites à risque, ce sont autant de vies sauvées”. Le Pr Rémi Salomon, néphrologue pédiatre évoque également sur X : “Une vie exemplaire, des combats justes, à enseigner dans les facultés de médecine !”

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

2 commentaires
32 débatteurs en ligne32 en ligne
Photo de profil de Pierre Berton
384 points
Autre spécialité médicale
il y a 9 mois
"A ETE EUTHANASIE' comme un chien ou comme on achève bien les chevaux?!!? Vous rendez-vous SEULEMENT compte de ce que vous avez écrit ? Corrigez vite: cet humain a été assisté dans son suicide. Y'...Lire plus
Photo de profil de Petit Bobo
1,9 k points
Débatteur Passionné
Autre spécialité médicale
il y a 9 mois
Atrophie de hippocampe et veuvage récent...mais surtout la volonté d'en finir. Ça et une forte personnalité, une belle renommée,... L'aide à mourir n'est pas "donnée à tout le monde." ...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17