Les Français de moins en moins satisfaits par le système de santé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les Français de moins en moins satisfaits par le système de santé

La MGEN a révélé lundi 25 novembre les résultats de son baromètre sur le bien-être des Français, réalisé par OpinionWay et Solidaris. Délai d'attente trop long, manque de professionnels, voire perte de confiance, nos concitoyens semblent de moins en moins satisfaits par le système de santé.

 

Le fossé entre les Français et leur système de santé continue de se creuser selon les résultats du baromètre de la MGEN sur le bien-être des Français, publiés lundi 25 novembre.

"Dans l’ensemble, le sentiment de bien-être et la confiance continuent de s’éroder, chez les hommes comme les femmes", constate Michel Wieviorka, directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales. En 2019, l'indice global de bien-être s'établit en effet à 57,5 sur 100, soit une baisse de 1,8 point par rapport à l'année dernière.

Moins satisfaits de leur travail ou du monde politique, les Français le sont également de leur système santé. Même si, en 2019, six Français sur dix le considèrent toujours d'excellente qualité, l'opinion a fortement baissé, moins 8 points sur un an. Les plus jeunes (moins de 40 ans) sont les plus sévères puisque seulement 53% d'entre eux le jugent de bonne qualité, contre 65% pour les 40-59 ans et 68% pour les plus de 60 ans.

L'accès aux soins inquiète de plus en plus les Français. 55,4% d'entre eux jugent le délai d'attente trop long pour être admis à l'hôpital (-10 points sur un an) et 58,9% indiquent qu'il y a suffisamment de structures hospitalières dans leur région (-11 points).

Par ailleurs, moins de la moitié des sondés (45,2%) estime qu'il y a assez de professionnels de santé dans leur région (-12 points). Sans surprise au vu du climat actuel.

Même sort pour la qualité des soins. Six Français sur dix (61,3%) jugent qu'elle est actuellement menacée pour des raisons de coût (-11 points sur 4 ans).  Et six Français sur dix estiment que le système de santé est adapté à leurs besoins (-5 points sur un an).

Sur le report de soins, 18,6% des Français ont renoncé à aller chez un médecin généraliste pour raisons financières (+12 points en 4 ans), 67% trouvent le délai d’attente pour un spécialiste trop long.

La relation entre les Français et les acteurs de santé n'est pas non plus au beau fixe : 68,2% des Français considèrent que leur médecin généraliste contribue à améliorer leur vie, soit une baisse de 13 points en un an.

Un peu moins de la moitié des sondés (49,6%) croit que la Sécurité sociale est utile pour améliorer leur quotidien et 40,7% pour les mutuelles. Des chiffres en baisse de 12 et 8 points en un an.

Parallèlement, l’inquiétude face au coût des médicaments et leur pénurie s'enracine. Près de 17% des Français ont renoncé à l’achat de médicaments prescrits pour raisons financières au cours des 12 derniers mois (+10 points sur 4 ans). Et 23,4% des Français ont dû renoncer à des médicaments en raison de leur indisponibilité.

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…