"Il faut se préparer à une reprise de l’épidémie voire une seconde vague", prévient Salomon | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Il faut se préparer à une reprise de l’épidémie voire une seconde vague", prévient Salomon

Le directeur général de la Santé alerte sur un possible regain de l’épidémie alors qu’on ne sait pas encore tout du Sars-Cov-2 et sur le risque d’une seconde vague. Il rassure toutefois sur la préparation de la France et le traçage des personnes contaminées.  

 

Dans une grande interview accordée au Figaro ce mercredi 8 juillet, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, appelle les Français à la prudence et insiste sur un regain possible de l’épidémie de coronavirus. “Nous savons tester et avons d’importantes capacité à le faire ; nous savons tracer et isoler tout porteur du virus. Nous savons déployer des lits de réanimation supplémentaires. Mais je le répète, ce qu’il faut bien comprendre c’est que ce sont essentiellements nos comportements qui conditionnent le risque”, prévient-il.  

Jérôme Salomon l’assure : le Gouvernement fait tout pour “tirer toutes les leçons de la première vague et anticiper au mieux avec l’ensemble des acteurs”. D’après lui, les services de l’Etat, les professionnels et acteurs de terrain sont mobilisés pour “gérer les clusters”, mais surtout, pour anticiper un rebond de l’épidémie “à l’automne ou cet hiver”. Près de 500 personnes sont testées positives par jour et les 2.000 “anges gardiens” formés par l’Assurance maladie repèrent en moyenne “entre trois et quatre contacts” par cas et qui sont ensuite pris en charge par la Sécu.  

Plusieurs niveaux de “gestion du risque” sont prévus par la DGS dans l'hypothèse d’une seconde vague : “l’information locale, la protection des plus fragiles, le renforcement des mesures barrières, envisager des mesures de limitation des déplacements par exemple”, cite son directeur. Dans l’immédiat, une intensification des mesures de dépistages n'est pas prévue mais les collectivités à risque qui le souhaitent peuvent demander des campagnes ciblées.  

Pour ce qui concerne les vacances, la DGS envisage d’organiser des opérations de porte à porte de dépistage. “Plus que jamais, et même si ce sont les vacances estivales, j’appelle l’ensemble des Français à la prudence, à la vigilance et au bon sens en conservant les bons réflexes, les gestes barrières et les mesures d’hygiènes”, plaide Jérôme Salomon qui appelle également à ne “pas relâcher les efforts”.  

[avec le Figaro]

 

16 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…