14 logiciels de gestion de cabinet médical référencés Ségur

23/09/2022 Par Louise Claereboudt
E-santé
Dans le cadre de la première vague du Ségur du numérique, l’ANS a retenu 126 solutions logicielles pour l’hôpital, la médecine de ville, la radiologie et la biologie. Pour la médecine de ville, les éditeurs de logiciels n’ayant pas encore été référencés disposeront d’une rallonge supplémentaire afin de valider leur conformité Ségur.


  "Le bilan est à la hauteur des enjeux du Ségur", se réjouit l’Agence du numérique en santé dans un communiqué diffusé ce jeudi 22 septembre. Dans le cadre de la première vague du Ségur du numérique, 126 solutions logicielles ont été référencées par l’agence. Cette "offre logicielle importante" bénéficiera à l’hôpital, à la médecine de ville, à la radiologie et à la biologie : les "quatre premières cibles". Ce référencement garantit la "conformité de ces logiciels au cadre d’interopérabilité et de sécurité des données de santé", précise l’ANS. Ainsi, "les données des patients pourront être partagées via Mon Espace Santé en toute sécurité". Objectif de cette démarche : développer une offre de logicielle "pérenne", dont pourront bénéficier tous les établissements et les professionnels de santé. L’ANS publie par ailleurs la liste des solutions déjà référencées. Pour la médecine de ville, 14 logiciels de gestion de cabinet ont été référencés. Toutefois, l’agence annonce une prolongation du dispositif pour le couloir médecin de ville, "selon des modalités exactes qui seront précisées dans les prochains jours". Les éditeurs de logiciels n’ayant pas encore été référencés disposent d’encore un peu de temps afin de "valider leur conformité Ségur". Pour rappel, les médecins ont jusqu'au 30 novembre prochain pour signer le bon de commande et jusqu'au 28 avril 2023 pour effectuer la mise à jour de leur logiciel s’ils veulent bénéficier du versement du forfait structure 2023 – comme le stipule l’avenant 9. La mise à jour du logiciel référencé Ségur est prise en charge par l’Etat pour les commandes faites avant le 30 novembre uniquement.

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17