Rémunération à l’acte dans les centres de vaccination : l’Assurance maladie dit stop 

14/04/2021
L’Assurance maladie a annoncé que de nouvelles modalités de facturation dans les centres de vaccination avaient été mises en place pour simplifier les procédures. Désormais, seule la rémunération au forfait sera possible.  
 

C’est une mesure pour “simplifier les modalités de rémunération et de facturation des professionnels de santé”, alors que la campagne de vaccination va s’intensifier en France. La Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam) vient en effet d’annoncer qu’un seul mode de rémunération pour les professionnels de santé vaccinant dans les centres serait désormais possible à partir du jeudi 15 avril : la rémunération au forfait.  

Cette décision intervient alors que la polémique a enflé, ces derniers jours, après notamment des révélations du Canard Enchaîné dévoilant que certains médecins pouvaient gagner jusqu’à 2.000 euros pour quatre heures de vacation dans les vaccinodromes en facturant à l’acte.  

La rémunération au forfait est de 420 euros pour une demi-journée de quatre heures. Le forfait passe à 460 euros le week-end et jours feriés. Il est de 105 euros/heure si la présence est inférieure à quatres heures (115 eurors le week-end et jours feriés). 

L’Assurance maladie précise toutefois que la facturation à l’acte reste possible pour les médecins en cabinet, au domicile et en officine . Cela ne concerne pas non plus les médecins retraités, qui sont payés à la vacation. 

 

 

 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17