Agnès Buzyn demande l'avis des lecteurs d'Egora

07/02/2019 Par Pr Agnès Buzyn

Au lendemain de la remise du rapport Aubert sur la réforme du financement du système de santé, Agnès Buzyn a tenu à consulter les lecteurs d'Egora.fr. Plus de forfaits ? Une évolution du paiement à l'acte ? Une adaptation de la nomenclature ? La ministre semble avoir entendu les professionnels qui redoutaient de ne pas être consultés : vous avez maintenant la parole.

   

 
"Mesdames, Messieurs, 
 
Dès ma prise de fonction, j’ai dénoncé les effets paradoxaux de la course à l’activité à l’hôpital comme en ville, tant sur la qualité de la prise en charge des patients que sur les conditions d’exercice des soignants. Je ne les connais que trop bien pour les avoir éprouvés moi-même durant ma carrière de médecin.
Conformément aux orientations du Président de la République fixées lors du dévoilement de la stratégie de transformation du système de santé, un rapport sur la réforme des modes de financement du système de santé a été établi sous l’égide d’une task force présidée par Jean Marc Aubert. J’ai remercié ses membres pour la qualité du travail accompli et la pertinence des pistes proposées.
Mais pour que la réforme du financement fonctionne, il est indispensable que chaque acteur concerné, chacun d’entre vous, puisse être impliqué. Parce qu’il n’existe pas de réponse simple ou univoque aux problématiques complexes, aux objectifs multiples que fixe ce rapport, j’ai besoin de vos avis, de vos remarques et de vos propositions avant d’engager cette transformation nécessaire de notre système de santé. Vos réponses aux questions ouvertes de ce formulaire enrichiront ma réflexion et les mesures à venir.
Je souhaite que cette phase de concertation puisse se terminer au mois de mars. A son issue, je donnerai mes orientations sur la définition du schéma cible du financement du système de santé, pour que la task force et les différentes administrations préparent les mesures de transformation, qui pourront être inscrites dans la loi de financement pour 2020 et pourront donner lieu à l’ouverture de nouvelles négociations conventionnelles.
Je le sais, vous avez besoin dans l’intérêt de vos patients de méthodes de financement plus claires, plus directement liées à vos métiers et à leurs valeurs profondes. En somme, un système de santé du XXIème siècle, pour le XXIème siècle.
Je suis convaincue que nous y parviendrons ensemble. 
Je vous remercie. 
 
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé "

 

   

 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17