Vaccin anti-grippe : extension du champ de compétences des infirmières et des pharmaciens

08/11/2021 Par Pauline Machard
Politique de santé
Les compétences vaccinales des infirmières et des pharmaciens en matière de grippe saisonnière sont étendues. Désormais, ils vont pouvoir vacciner tout le monde contre la grippe (ou presque), et non plus seulement les patients ciblés par les recommandations ayant reçu un bon de l’Assurance maladie.
 

Pour les infirmiers, cette modification est inscrite dans un décret daté du 6 novembre. “Le décret étend la compétence des infirmiers en matière d’administration du vaccin contre la grippe saisonnière en supprimant la condition relative à l’existence d’éventuelles pathologies”, est-il écrit. Deux arrêtés, visant les infirmiers et les pharmaciens d’officine, de pharmacies mutualistes et de secours minières, précisent néanmoins que si ces professions peuvent “injecter le vaccin antigrippal saisonnier aux personnes majeures non ciblées par les recommandations vaccinales en vigueur”, il existe une exception : les “personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure.” Dans un avis daté du 21 octobre, la HAS s’était montrée “favorable au projet d’évolution réglementaire pérenne sur l’extension des compétences vaccinales en matière de grippe saisonnière pour les pharmaciens d’officine, de pharmacies mutualistes et de secours minières et les infirmiers”. Avec une réserve : que “le ministère s’assure que le nombre de doses soit suffisant pour assurer la vaccination des populations ciblées par les recommandations vaccinales”.

La HAS insistait aussi sur le fait que cette vaccination des personnes qui “sont donc non prioritaires”, “ne doit pas faire l’objet d’une incitation par les professionnels de santé”.

 
Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17