Tiers payant généralisé : la CPAM d'Ille et Vilaine flique les praticiens réticents

21/04/2017 Par Catherine le Borgne
Système de santé

La CPAM d'Ille et Villaine envoie des courriers aux médecins du département qui ne font pas suffisamment à ses yeux, de tiers payant généralisé auprès de leurs malades en maternité ou en ALD. La CSMF, qui a lancé un mot d'ordre de désobéissance civile contre cet élément de la loi de Santé, monte au créneau.

  "Le tiers payant généralisé pour les ALD et les maternités est un droit pour les patients : ce n'est pas un droit pour la caisse lui permettant d'imposer ou d'exiger le tiers payant généralisé pour ses assurés", écrit la centrale dans un communiqué. Depuis le 1er janvier dernier, le tiers payant généralisé est un droit pour ces deux types de patients (en plus des patients en CMU, CMUc, ACS ou AME, ce que la centrale syndicale ne conteste pas).  

"Améliorer sensiblement" leur taux de tiers payant

  A plusieurs reprises, la Confédération a rappelé qu'elle s'opposerait à cette réforme issue de la loi de santé. Elle a conseillé à ses adhérents de ne pas l'appliquer. Plusieurs médecins ont en effet reçu une lettre de la caisse leur intimant "d’améliorer sensiblement" leur taux de tiers payant, ce que la centrale syndicale qualifie "d'excès de zèle qui va au-delà de ses prérogatives". Cette lettre relève, par exemple, le pourcentage d'actes en tiers payant intégral réalisé par ce praticien pour ces deux catégories de malades. Et pour qu'il puisse se '"situer au regard de cette obligation", compare ces taux avec ceux de "toutes les professions de santé alentour". Ce qui, pour la CSMF, relève d'une "grossière manipulation des chiffres"…  

"Harcèlement généralisé des caisses"

  Le syndicat "dénonce cet acharnement de la CPAM d’Ille-et-Vilaine contre les médecins libéraux", et au-delà "le harcèlement généralisé des caisses qui constitue l’un des principaux freins à l’installation et à l’exercice médical en libéral". Selon la loi de Santé, pour la partie assurance maladie obligatoire, le tiers payant généralisé devient obligatoire pour tous au 1er décembre 2017.  

 
Vignette
Vignette

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17