Macron vs Le Pen : les principales différences

23/04/2017 Par F. Na.

Fin d'un interminable suspense. Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle.

Selon une première estimation, Emmanuel Macron recueille 23,7% des suffrages, et 21,9% pour Marine Le Pen. François Fillon et Jean-Luc Mélenchon recueillent quant à eux autour de 19,7% et 19,2% des voix. Benoît Hamon engrange moins de 7% des suffrages.   Sondage : Pour qui voterez-vous au second tour ?   Concernant la santé, Emmanuel Macron s'est engagé pendant la campagne à s''appuyer sur les acteurs de terrain, miser sur la prévention ou expérimenter des nouveaux modes de financement des soins. Sur le tiers payant, Emmanuel Macron est resté ambigu, en souhaitant qu'il soit "généralisable". Il s'est clairement prononcé contre la contrainte à l'installation pour les médecins, plaide pour un meilleur remboursement des dépassements d'honoraires par les complémentaires et veut davantage prendre en compte la prévention dans la rémunération des médecins. Il a promis un plan de 5 milliards d'euros pour la santé durant son quinquennat. "Notre logique est désormais celle du rassemblement que nous poursuivrons jusqu'aux élections législatives", a déclaré Emmanuel Macron à l'AFP. "Mon sentiment est que celles et ceux qui ont vu une bulle, une illusion, n’avaient rien compris à l’aspiration au renouvellement qui était celle des Françaises et des Français. Nous ne sommes pas dans la tactique. Nous avons un cap, nous marchons sur deux jambes, le rassemblement et le renouvellement. Nous voulons renouveler les usages mais aussi les visages", a déclaré  Richard Ferrand, secrétaire général du mouvement En marche, sur France 2. Marisol Touraine a immédiatement appelé à voter Macron pour faire barrage au Front National.  

  Programme santé de Macron : "On va faire du travail d'orfèvre" Le ministre de la Santé de Macron sera médecin   De son côté Marine Le Pen a promis de relever le numerus clausus et d'engager une politique plus incitative pour l'installation des médecins en zone sous dotée. D'une part, elle entend imposer "un stage d'internat de six mois que nous réclamerons aux internes dans les départements ou les territoires" à faible densité de médecins. D'autre part, elle compte "demander à des médecins qui sont sur le point de prendre leur retraite de rester quelques années de plus dans ces mêmes territoires. A charge évidemment pour l'État de leur accorder des baisses de charges". La candidate du Front national promet de "maintenir au maximum les hôpitaux de proximité" et d'augmenter les effectifs de la fonction publique hospitalière. Pour financer ces dépenses, Marine Le Pen entend réaliser des économies "en supprimant l’Aide médicale d’état". Marine Le Pen : "Je veux lutter contre les revendications communautaristes" Déserts : Le Pen veut faire travailler les médecins plus longtemps Hausse du numerus clausus, refonte du RSI : les propositions santé de Marine Le Pen   François Fillon, qui recueille 19,7% des votes, a prononcé un discours à 20h45, appellant à voter "contre l'extrême droite". "Je voterai donc Emmanuel Macron. J'estime de mon devoir de vous le dire avec franchise."  Dans son allocution François Fillon a tenu à remercier ses soutiens et à dénoncer les "obstacles" : "Mes chers compatriotes, malgré tous mes efforts, ma détermination, je n’ai pas réussi à vous convaincre. Les obstacles mis sur ma route étaient trop nombreux, trop cruels. La vérité de cette élection sera écrite. J’assume, cette défaite est la mienne, c’est à moi et moi seul de la porter. J’adresse à tous ceux qui ont voté pour moi, me soutiennent, un message d’amitié et de reconnaissance."    

Selon Ipsos-Sopra Steria les premières estimations sont les suivantes :
  • Emmanuel Macron : 23,7 %
  • Marine Le Pen : 21,7 %
  • François Fillon : 19,7 %
  • Jean-Luc Mélenchon : 19,2 %
  • Benoît Hamon : 6,2 %
  • Nicolas Dupont-Aignan : 5%
  • Jean Lassalle 1,5 %
  • Philippe Poutou 1,2 %
  • Nathalie Arthaud 0,7%
  • François Asselineau 0,8 %
  • Jacques Cheminade 0,2%
     

L'abstention est estimée à 22,7% pour ce premier tour. La participation avait été de 83,77 % en 2007 et 79,48 % en 2012, au premier tour. Sur les réseaux sociaux, les premières réactions :

 

 

 

 

Vignette
Vignette

Lapins : médecin, serez-vous disposé à prendre l'empreinte bancaire des patients pour prélever les 5 euros de pénalité?

Georges Fichet

Georges Fichet

Oui

Quand vous achetez un billet pour un spectacle et que vous n'y allez pas pour une raison ou pour une autre, pouvez-vous vous le fa... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9