Limiter l'IVG : Marion Maréchal-Le Pen persiste et signe

31/03/2017 Par Sandy Bonin

La députée Front national Marion Maréchal-Le Pen a répété que le remboursement de l'IVG ne devrait pas être "illimité", dénonçant "une forme de banalisation de l'avortement". Un point sur lequel elle est en désaccord avec sa tante, Marine Le Pen.

"Intimement je pense que l'avortement est un drame", a-t-elle déclaré dans l'émission "Polonium" diffusée mercredi soir sur Paris Première. "J'ai un rapport très personnel à cette histoire (...) J'ai eu la chance d'échapper à cela (à l'avortement), je suis un accident", a ajouté la nièce de la candidate FN à la présidentielle Marine Le Pen. Cependant, "je fais la distinction entre ce qui relève de ma conception intime par rapport à cela - toutes les façons dont j'aimerais pouvoir l'éviter et responsabiliser les femmes, offrir des options", a affirmé Marion Maréchal-Le Pen, qui "ne (se) permettrai(t) pas d'interdire l'avortement". "Je dénonce une forme de banalisation, ce qui ne veut pas dire pour autant que je souhaite interdire moralement la chose, ou même légalement", a insisté cette députée du Vaucluse. L'élue FN, en désaccord avec Marine Le Pen sur ce point, "ne voi(t) pas à quel titre" ce "droit illimité, intouchable (est) intégralement remboursé par les impôts des Français", jugeant que "la contraception est accessible". [Avec AFP]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
12 débatteurs en ligne12 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17