Les soignants non vaccinés contre le Covid coupables de "mise en danger d'autrui" pour le Pr Fischer

25/06/2021 Par Marion Jort
Santé publique

Invité de LCI, le “Monsieur Vaccin” du Gouvernement a pointé du doigt les soignants qui ne sont pas vaccinés contre le Covid-19. Selon lui, cela revient à une “mise en danger d’autrui”.    Deux jours après l’audition d’Olivier Véran au Sénat pendant laquelle il affirmait que la vaccination des soignants contre le virus pourrait être obligatoire dès le mois de septembre, le Pr Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale a, lui aussi, pointé du doigt les soignants qui ne sont pas vaccinés contre le Covid. Il n'est "pas admissible" que des personnels de santé ne soient pas encore vaccinés, a averti le  "Monsieur Vaccin" du Gouvernement. "Les professionnels de santé ne sont pas assez vaccinés", a-t-il martelé, à l’instar du ministre de la Santé. Pour le Pr Fischer, il s'agit d'"une mise en danger d'autrui et d'autrui fragile". Il a ainsi recommandé des "efforts plus importants d'explication sur le bien-fondé de la vaccination", dans certains établissements de santé. Mais il a aussi estimé qu'"in fine, si ça ne devait pas suffire (...), avoir recours à l'obligation vaccinale" serait une option "à sérieusement considérer".

Alors qu'environ 80% des résidents d'Ehpad étaient la semaine dernière complètement vaccinés contre le Covid-19, seulement 41,9% des professionnels de ces établissements l'étaient, selon des chiffres de Santé publique France publiés le 17 juin. En mai, dans les hôpitaux et cliniques, sur 229.000 professionnels (soignants mais aussi administratifs), 63,5% avaient reçu au moins une dose et 41,9% étaient complètement vaccinés. A ce stade, 28,9% de la population française est complètement vaccinée, soit avec deux injections, soit avec une seule dose si une personne a reçu levaccin Janssen ou si elle avait déjà été infectée auparavant, selon les chiffres du ministère de la Santé. [avec AFP]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17