Le midazolam en ville officiellement autorisé par le ministère

05/01/2022 Par Marion Jort
Médicaments
Un arrêté publié le 15 décembre dernier acte officiellement la mise à disposition du midazolam en ville.  

C’était une promesse d’Agnès Buzyn puis d’Olivier Véran, c’est désormais chose faite : le midazolam est désormais disponible en ville. Un arrêté a été publié au Journal officiel le 15 décembre 2021.  L'actuel ministre de la Santé avait reformulé cet engagement lors de l'annonce du cinquième plan Soins palliatifs, en septembre 2021. La publication de cet arrêté acte le fait que le midazolam est, depuis le 19 janvier, remboursé dans le cadre d'une sédation profonde et continue ou d'une sédation proportionnée. 

La réflexion autour de la mise à disposition de ce produit en ville avait été lancée suite à la mise en examen du Dr Méheut, généraliste normand accusé d’euthanasie pour avoir administré du midazolam à des patients en fin de vie en 2020. A l'époque, l’Union régionale des médecins libéraux de Normandie (URLM) avait adressé un courrier à la ministre de la Santé pour défendre la cause du médecin. Ils y demandaient notamment l’annulation de sa suspension, et l’ouverture du midazolam pour les médecins généralistes en ville. La mobilisation autour du Dr Méheut avait également donné lieu à la publication d'un manifeste de 343 médecins sur Egora.fr déclarant également avoir accompagné des patients en fin de vie.  En mars 2020, la Haute autorité de Santé (HAS) avait publié des recommandations sur son utilisation

 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17