La composition du cabinet de Catherine Vautrin dévoilée

23/01/2024 Par Louise Claereboudt
L'ancien préfet du Nord Georges-François Leclerc a été nommé directeur de cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités. Il sera épaulé par plusieurs personnalités qualifiées.   

      [article mis à jour le 24/01/2024 à 11h30] Nommée le 11 janvier dernier à la tête d'un "giga ministère" incluant le Travail, la Santé et les Solidarités, Catherine Vautrin s'est entourée de plusieurs collaborateurs directs pour l'assister dans ses tâches, qui seront nombreuses. Une première série de nominations au sein de son cabinet ministériel a été dévoilée le 20 janvier au Journal officiel. Jusqu'ici directeur du CHU de Bordeaux, Yann Bubien, a été nommé directeur adjoint du cabinet de Catherine Vautrin. Il a pris ses fonctions le 12 janvier dernier, indique un arrêté. Un "retour aux sources" pour le diplômé de l'EHESP, puisqu'il a déjà été conseiller de Roselyne Bachelot, lorsqu'elle était ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports sous la présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2009), puis directeur de cabinet adjoint de la ministre. Il avait ensuite été conseiller au sein du cabinet de Xavier Bertrand quand ce dernier était à la tête du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé (2010-2011). Il avait également occupé le poste de directeur adjoint d'Agnès Buzyn (2017-2019), avant de prendre la tête du CHU de Bordeaux.   Yann Bubien travaillera en tandem avec Sophie Baron, nommée directrice adjointe du cabinet de Catherine Vautrin. Celle qui était sous-directrice des politiques sociales à la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) depuis 2021 devrait plutôt chapoter la partie "travail" du ministère. Cette énarque est en effet également passée par le ministère du Travail en tant que cheffe du bureau de la santé au travail (2012-2015) puis en tant qu'adjointe à la sous-directrice des relations du travail (2020-2021). Elle a en outre porté la casquette de maître des requêtes en service extraordinaire au Conseil d'Etat entre 2016 et 2020. Tous deux seront placés sous Georges-François Leclerc, nommé directeur du cabinet de Catherine Vautrin, à compter du 17 janvier 2024. Une nomination officialisée ce mardi par voie d'arrêté. Ce haut fonctionnaire de 57 ans renoue avec les questions de santé qu'il a eu l'occasion de traiter entre 2007 et 2009 lorsqu'il était directeur du cabinet de Roselyne Bachelot. A l'époque, il avait participé à l'élaboration et à l'adoption de la loi HPST, à l'origine des agences régionales de santé. Ce diplômé de l'IEP Paris et de l'ENA a quitté le ministère après l'épidémie de grippe en 2009 et rejoint le corps préfectoral, occupant successivement les postes de préfet de l'Aube, de la Haute-Savoie, des Alpes-Maritimes et de la Seine-Saint-Denis. Il a mis fin à ses fonctions de préfet de la région Hauts-de-France, un poste qu'il occupait depuis juin 2021, en vue de rejoindre le cabinet de Catherine Vautrin. Cette dernière a souhaité également s'entourer de deux personnalités rémoises : Martin Bonne, directeur de cabinet de Catherine Vautrin à la ville de Reims et à la communauté urbaine du Grand Reims, est devenu conseiller spécial ; et François Mengin Lecreulx, directeur général des services de Reims et du Grand Reims, a été promu conseiller chargé de la solidarité. Un nouvel arrêté publié au JO ce mercredi 24 janvier allonge la liste des conseillers. Citons par exemple Lucie Ligier, nommée conseillère technique chargée de l'offre de soins et du Covid-19. Cette diplômée de l'EHESP était jusqu'ici conseillère établissements à l'avenue de Ségur. De 2009 à 2011, elle était directrice de la facturation au CHRU de Nancy, puis a passé douze ans au CHU de Dijon en tant que secrétaire générale, puis directrice des ressources humaines et enfin directrice générale adjointe. L'énarque Audrey Lauze occupe, elle, le poste de conseillère technique chargée des relations du travail et de la santé au travail. Reste que l'on ignore quand doit être nommé le ministre délégué à la Santé. Le nom d'Agnès Pannier-Runacher circule pour ce poste. Mais rien n'est encore officiel. Le voile devrait être levé après la déclaration de politique générale de Gabriel Attal attendue le 30 janvier. [avec AFP]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

6 commentaires
3 débatteurs en ligne3 en ligne
Photo de profil de Yves Adenis-Lamarre
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 5 mois
Excellent choix que ce DG du CHU de Bordeaux, comme directeur adjoint du cabinet de Catherine Vautrin. Vous connaissez tous ce CHU, lieu où le personnel se plaint en permanence qu’il pleut et fait f...Lire plus
Photo de profil de Fabien Bray
5,2 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 5 mois
À l'origine de la création des ARS... Rien que ça, ça mériterait la prison....Lire plus
Photo de profil de Frederic Groseil
954 points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 5 mois
Bravo, que des gens de terrain... de la Haute Administration !!!...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17