Agnès Buzyn compte sur un tiers payant "généralisable" courant 2018

31/08/2017 Par Aveline Marques
Politique de santé

Obligation vaccinale, levothyrox, tiers payant, tabac… Invitée de la matinale de Cnews, ce matin, la ministre de la Santé a précisé son calendrier, entre pédagogie et fermeté.

  Sa parole était attendue, par les patients comme par les médecins. Sur Cnews, ce matin, la ministre de la Santé a passé en revue les dossiers brulants du moment.   Tiers payant "Le mot, c'est généralisable", a insisté Agnès Buzyn, qui avait pourtant évoqué un tiers payant "généralisé", donc obligatoire, en juillet dernier. Le tiers payant "va se développer, dès qu'il fonctionnera", a précisé la ministre, qui compte sur une mise en œuvre, sur le mode facultatif donc, "courant 2018".  "Il faut que ce soit un système gagnant-gagnant", pour les assurés et les médecins, a développé Agnès Buzyn. "Il n'est pas possible que 15% des Français qui sont en-dessous du seuil de pauvreté renoncent à se faire soigner" et "nous ne pouvons pas demander aux médecins (...) de s'inscrire dans un dispositif où ils passent une journée par semaine à faire des papiers". Une mission Igas sur la faisabilité technique du dispositif est en cours, a-t-elle rappelé.   Obligation vaccinale Les huit vaccins qui sont actuellement recommandés seront obligatoires pour les enfants à partir de 1er janvier prochain, a annoncé la ministre. "Nous laisserons évidemment le temps aux familles de se mettre en ordre de marche car il est hors de question de pousser les gens à vacciner dans l'urgence. Mais, l'idée c'est que les 15% des enfants (non vaccinés) qui mettent en danger les autres et qui favorisent la réemergence d'épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd'hui se mettent en ordre de marche pour protéger le reste de la population." La ministre de la Santé a également répondu sur ses prétendues "accointances" avec les labos, qui alimentent le discours des anti-vaccin sur les réseaux sociaux : "C'est honteux. (…) C'est trop facile comme argument. A un moment, il faut revenir à la science, aux faits, au rationnel".   Levothyrox "Il n'y a aucun danger. Il y a des effets secondaires qui sont attendus parce que la formule a changé et parce que ça modifie le dosage pour les gens qui prennent le levothyrox. A l'arrivée, ce médicament-là est plus stable et donc plus fiable en termes de dosage que le précédent. Donc c'est une amélioration", a rassuré Agnès Buzyn, appelant les patientes concernées par les effets secondaires à consulter leur médecin pour adapter le dosage.   Tabac, alcool, obésité La ministre de la Santé compte augmenter de 1 euro par an le prix du paquet de cigarettes. "L'objectif est d'atteindre un paquet à dix euros" d'ici 2020. Elle entend également lutter contre la fraude, notamment les trafics et la revente de paquets de tabac à bas prix achetés à l’étranger. Sur le volet de l’alcool, Agnès Buzyn annonce la création d’un "plan d’éducation à la santé" pour sensibiliser aux dangers de l’alcool, notamment chez les plus jeunes. Enfin, la ministre souhaite étendre le dispositif "nutriscore" mis en place par le gouvernement précédent.   [Avec AFP et cnews.fr]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17