Le premier médecin mort du coronavirus au Panthéon ? La requête d'un ancien haut-fonctionnaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le premier médecin mort du coronavirus au Panthéon ? La requête d'un ancien haut-fonctionnaire

Un ancien haut-fonctionnaire a écrit au Président de la République pour réclamer l’entrée du Dr Jean-Jacques Razafindranazy, urgentiste du CHU de Compiègne décédé le 21 mars, au Panthéon.
 

Premier praticien à avoir succombé au coronavirus sur notre sol, le Dr Razafindranazy est devenu le symbole de cette lutte contre l’ennemi invisible. Aujourd’hui, Jean-Pierre Lemoine, ancien haut fonctionnaire, réclame son entrée au monument parisien, car “l'Histoire se doit de retenir son sacrifice pour le pays”.

Interrogé par Le Parisien, Jean-Pierre Lemoine, camarade de promotion d’Alain Juppé à l’ENA, raconte que “c'est en écrivant [une] synthèse sur cette nécropole nationale pour une élite dite supérieure que m'est donc venue l'idée de faire coïncider le peuple avec ce monument. On parle des grands hommes, mais ne serait-il pas temps de rendre hommage aux invisibles?”

Après Jean Moulin, René Cassin, Jean Monnet, Pierre et Marie Curie, ou encore Pierre Brossolette et Simone Veil, “intégrer le docteur Jean-Jacques Razafindranazy permettrait aux anonymes qui, au mépris de leur confort et parfois de leur vie, participent au combat contre cette pandémie mondiale, de rentrer au Panthéon de façon symbolique”, a écrit l’ancien haut fonctionnaire à Emmanuel Macron.

Une manière finalement de rendre hommage à tous les soignants (médecins, infirmières, aides-soignantes…), mais aussi tous ceux qui ont mené ce combat contre le virus. Âgé de 67 ans, Dr Jean-Jacques Razafindranazy exerçait depuis plusieurs années au CHU de Compiègne, considéré comme le premier cluster sur notre sol.

Selon le Parisien, il avait pris en charge les premiers patients contaminés par le Covid-19 avant d’être infecté à son tour et hospitalisé le 4 mars. Le praticien est décédé à l’hôpital Lille dans la nuit du samedi 21 mars.

 

 

[avec Le Parisien]

 

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…