Chloroquine, Véran, "mascarade" des élections municipales… L’interview vérité d’Agnès Buzyn | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Chloroquine, Véran, "mascarade" des élections municipales… L’interview vérité d’Agnès Buzyn

Plus de trois mois après la polémique déclenchée par ses propos sur le maintien du scrutin, Agnès Buzyn sort de son silence dans une longue interview accordée au Figaro.  

Le 17 mars dernier, au lendemain des résultats du premier tour des municipales qui la placent derrière Anne Hidalgo (PS) et Rachida Dati (LR), Agnès Buzyn, "effondrée", décroche son téléphone et accepte de se livrer à une journaliste du Monde : "Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade." Des propos qui déclenchent une polémique sur la gestion de la crise par le Gouvernement. 

Aujourd’hui, l’ancienne ministre de la Santé, qui a décidé de maintenir sa candidature en vue du second tour, exprime ses regrets. "J’avais été trois ans ministre, j’avais mené une campagne tambour battant, j’étais sonnée comme tous les Français par l’annonce attendue d’un confinement. J’ai répondu à chaud", confie-t-elle au FigaroL’hématologue va jusqu’à s’excuser d’avoir qualifié le maintien du scrutin de "mascarade" : "Je m’excuse d’avoir utilisé ce mot. Je voyais que l’épidémie progressait, j’avais l’intime conviction que le second tour ne pourrait pas avoir lieu. Je voyais toutes les tractations commencer pour les fusions de listes et cela me semblait totalement déconnecté de la vie des Français et de ce que nous allions vivre. J’ai été choquée de ces tractations inappropriées, c’est pour cette raison que j’ai utilisé le terme de ‘mascarade’", se justifie-t-elle. 

 

"Olivier Véran est un remarquable ministre "

Agnès Buzyn explique avoir eu "l’intuition forte" dès janvier que l’épidémie gagnerait la France et que le scrutin ne serait pas maintenu, en tout cas le second tour. "La réalité a montré que je ne me suis pas trompée. On me reproche d’avoir eu...

23 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…