" On le comprend son mari, nous aussi on a envie de la baffer " : quand les psys dérapent | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

" On le comprend son mari, nous aussi on a envie de la baffer " : quand les psys dérapent

Etudiante en master de psychologie, Zoé* a décidé de mettre les pieds dans le plat. A mille lieux de la tolérance et de l'empathie qu'elle imaginait, le milieu psy l'a choquée par son sexisme. Des remarques sur le physique des patients à la culpabilisation des victimes, en passant par la transphobie, sa page Facebook, intitulée "Paye ton psy", recense les témoignages à charge contre les professionnels. Plongée dans l'univers du doc bashing. "Qu’est-ce que j’en ai à foutre de ce que vous faites de vos nuits ! Vous croyez que...
15 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…