Dans une lettre ouverte, le patron de Gilead justifie le prix du remdesivir contre le Covid | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dans une lettre ouverte, le patron de Gilead justifie le prix du remdesivir contre le Covid

2083 euros. C'est ce que coûtera un traitement de 5 jours par remdesivir dans les pays développés, vient d'annoncer son fabricant, Gilead. Dans une lettre ouverte, le PDG du groupe pharmaceutique, Daniel O'Day, explique que le prix de l'antiviral a été fixé "bien en dessous" de sa valeur dans un souci d'accessibilité du traitement.

Gilead était attendu au tournant. Fréquemment pointé du doigt par les pro-chloroquine, le coût de son traitement expérimental contre le Covid, le remdesivir, a été finalement fixé à 380 dollars par flacon (338.36 euros), soit 2340 dollars (2083.56 euros) pour un traitement de 5 jours, dans les pays développés. "Dans les pays en développement où les ressources, les infrastructures et l'économie des systèmes de santé sont si différentes, nous avons conclu des accords avec des fabricants de génériques pour fournir le traitement à un coût nettement inférieur", précise le PDG de Gilead, Daniel O'Day, dans une lettre ouverte diffusée lundi 29 juin.

"Dans des circonstances normales, le prix d’un médicament est corrélé à ce qu’il apporte aux patients", souligne--t-il. Mais en temps de pandémie, "il n’existe pas de règles préétablies pour déterminer le prix d'un nouveau médicament".

Et de rappeler que le remdesivir est "le premier antiviral à avoir démontré une amélioration clinique des patients atteints de la COVID-19 dans les essais cliniques" : "Les premiers résultats de l'étude NIAID ont montré que le remdesivir permettrait de raccourcir d’en moyenne quatre jours le rétablissement chez des patients hospitalisés atteints de la COVID-19. En prenant l'exemple des États-Unis, une sortie plus rapide de l'hôpital permettrait de faire une économie d'environ 12 000 $ par patient."

"Nous avons décidé de fixer le prix du remdesivir bien en dessous de ce montant", lance Daniel O'Day, et ce, "afin de permettre un accès large et équitable et faire face au besoin médical de par le monde".

Aux Etats-Unis, toutefois, "le prix pour les compagnies d'assurance privées américaines sera de 520 $ par flacon". Outre-Atlantique, l'antiviral n'a pas encore été approuvé par la FDA, mais fait l'objet d'une autorisation d'utilisation d'urgence pour le traitement de patients hospitalisés souffrant d'une forme sévère. De son côté, l'agence européenne du médicament a recommandé son autorisation de mise sur le marché.

31 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…