"Raoult est un chercheur" : le Dr Kierzek analyse la mauvaise com’ de l’infectiologue | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Raoult est un chercheur" : le Dr Kierzek analyse la mauvaise com’ de l’infectiologue

Affirmant que l’épidémie de Covid-19 était en train de disparaître à Marseille, le défenseur de l’hydroxychloroquine a suscité le débat sur les réseaux sociaux et les plateaux de télévision. Pour le Dr Gérald Kierzek, consultant santé et médecin urgentiste, la communication du Pr Raoult n’est pas forcément accessible au grand public.

 

Le professeur Didier Raoult a de nouveau provoqué une vague de réactions, ce mardi 12 mai, après la publication d’un énième bulletin d’information sur son compte Twitter. Interrogé sur l’évolution de l’épidémie de coronavirus à Marseille, l’infectiologue a répondu qu’elle était “en train de disparaître”, précisant qu’un seul cas avait été détecté, bien que 1.200 personnes aient été testées.

 

 

Toutefois, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé dans le même temps qu’il était nécessaire de rester prudent, car “nous n’en avons pas fini avec le virus”. De nouveaux clusters sont, par ailleurs, apparu un peu partout en France ces derniers jours : en Dordogne, dans la Vienne, en Vendée, dans le Tarn, les Hauts-de-Seine et dernièrement en Bretagne.

Au cours d’un débat dans l’émission “Audrey 1 Co” sur LCI, la journaliste Audrey Crespo Mara a ainsi interrogé plusieurs spécialistes pour “démêler” le vrai du faux. Pour Bruno Mégarbane, chef du service réanimation à l’hôpital Lariboisière, “le virus circule effectivement beaucoup moins dans la population”, mais il est important de rester prudent et de respecter les mesures barrières, et ce, malgré le déconfinement.

 

“Hypothèse théorique”

Consultant santé pour LCI et TF1, le Dr Gérald Kierzek, également médecin urgentiste, a tenté de répondre aux interrogations de la journaliste en expliquant : “L'épidémie peut très bien disparaître mais le virus persister et tout l'enjeu, c'est que les foyers isolés ne prennent pas une ampleur pour que ça devienne une épidémie.”

 

 

 

Revenant sur les contradictions et les guerres d’ego qui entourent l’épidémie de Covid-19, le Dr Kierzek a estimé que la communication scientifique du Pr Raoult qu’il juge “difficile à comprendre pour le grand public et les journalistes”, expliquant un message confus.

"Le problème dans sa communication, c'est que c'est un chercheur, un scientifique, c'est toute la différence avec un communicant en santé, qui a des informations qui sont claires pour le grand public. On explique, on fait de la pédagogie. Didier Raoult, lui, est sur des hypothèses de chercheur. Donc dans son hypothèse théorique, l'épidémie disparaît. Très bien. Sauf qu'en communication, ça devient 'l'épidémie disparaît, donc il n'y a plus de virus'. Ce n'est pas tout à fait exact”, a-t-il déclaré.

Au-delà de “savoir si Raoult a raison ou tort”, le consultant a appelé à ne pas s’abstenir de prendre “quelques mesures simples de précaution”.

33 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…