Publicité sur Youtube, prescriptions irrégulières… Déjà radié, un psychiatre condamné à de la prison avec sursis

10/01/2024 Par Mathilde Gendron
Faits divers / Justice
Le tribunal de Lisieux a condamné un psychiatre de 39 ans à deux ans de prison avec sursis et cinq ans d’interdiction d’exercice pour escroquerie, tromperie, publicité d’un médicament et prescriptions irrégulières, ce mardi 9 janvier. 

 

Ce mardi, le tribunal de Lisieux a condamné un psychiatre de 39 ans, installé à Pont-l’Evêque (Calvados), pour des faits remontant au 1er janvier 2016 jusqu’au 10 septembre 2019.  

L’histoire commence le 23 mai 2018, lorsque le Conseil départemental de l’Ordre des médecins porte plainte contre le praticien. Il lui est reproché d’avoir prescrit du Quasym, un psychostimulant autorisé pour les patients entre 6 et 18 ans atteints d’un TDAH, à des enfants de moins de 6 ans et sans la mention "hors AMM", pourtant indispensable. Le psychiatre a été radié pour ces faits par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Normandie, le 26 novembre 2021. 

D’après des témoignages recueillis par Actu.fr, plusieurs patients indiquent qu’ils n’ont pas été informés sur les effets secondaires du traitement. Ce que le médecin a confirmé lors de son audition devant le tribunal de Lisieux. Mais s’il a choisi de ne pas en parler, c’est parce que selon lui "il n’y en a pas". "Je n’invente rien, je ne fais que répéter ce que disent les plus grands spécialistes mondiaux", ajoute-t-il. Pour Me Claude Marand-Gombar, avocat de l’Ordre des médecins : "On ne peut pas s’affranchir des règles au vu d’une littérature internationale. Sinon on ouvrirait la boîte de Pandore." 

Le psychiatre était également poursuivi pour avoir fait la promotion de ce médicament sur YouTube. Il s'est défendu en indiquant que les vidéos servaient à "répondre à la problématique des internautes, pas pour faire de la publicité". Et que ces dernières contenaient des "informations de vulgarisation scientifique ou encore d’éducation thérapeutique". 

Pour ces faits, il a écopé de deux ans de prison avec sursis et de cinq ans d’interdiction d’exercer la médecine. Il doit aussi un euro symbolique au Conseil départemental de l’Ordre des médecins et 27 958 euros (montant estimé du préjudice) à la CPAM du Calvados, de l’Eure et de l’Orne. 

 

[Avec Actu.fr

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

9 commentaires
2 débatteurs en ligne2 en ligne
Photo de profil de Olivier Renty
9 points
Psychiatrie
il y a 5 mois
Une peine qui paraît invraisemblable, j’ai bien fait de prendre ma retraite . Je trouve aussi que le commentaire sur les vieux psychiatres psychanalystes est inapproprié et insultant, notre spécialit...Lire plus
Photo de profil de Jacques R
1,5 k points
Débatteur Passionné
Biologie médicale
il y a 6 mois
La sévérité des sanctions surprend pour des prescriptions hors AMM. Certes le caractère hors AMM est patent mais la principale motivation n'est elle pas de permettre aux parents d'être remboursés ? Je...Lire plus
Photo de profil de Jean-Stéphane Houot
294 points
Débatteur Renommé
Psychiatrie
il y a 5 mois
Sur la question de la Ritaline , c'est la France qui était (est) en retard la faute à des vieux psychiatres psychanalystes auto-persuadés de leur doxa qui refusaient il y a 10 ans en commission sava...Lire plus

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17