Mort de Lucas, 25 ans, après des heures passées aux urgences : une enquête ouverte pour homicide involontaire

31/01/2024 Par Mathilde Gendron
Faits divers / Justice

Le parquet de Toulon et la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités ont confirmé l’ouverture d’une enquête par l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) après la mort de Lucas, âgé de 25 ans, aux urgences d’Hyères (Var) en octobre dernier. Sa famille avait porté plainte pour homicide involontaire, estimant qu'il y avait eu des dysfonctionnements dans sa prise en charge. 

 

Le parquet de Toulon a indiqué ce mardi 30 janvier à nos confrères de l’AFP, qu’une enquête avait été ouverte après la mort de Lucas, décédé dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre à l’hôpital de Hyères. Cette information a également été confirmée par la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Catherine Vautrin, au micro de BFMTV-RMC, ce mercredi matin. "Une enquête est déjà lancée auprès de l’Inspection générale des affaires sociales, c’est le minimum", a-t-elle déclaré.  

La famille de Lucas avait décidé de porter plainte pour homicide involontaire en octobre dernier. Le journal d’investigation Mediapart s’était procuré des témoignages ainsi que le dossier médical du jeune homme, qui révélaient de nombreux dysfonctionnements dans sa prise en charge.  

Les informations recueillies indiquent que Lucas est transporté par les pompiers aux urgences de Hyères, aux alentours de 15 heures, après avoir mentionné des douleurs "abominables" aux poumons et aux côtes. Il se plaint également de son coeur qui bat "extrêmement fort". Sa tension chute à 5,3, il fait aussi un malaise vagal. Des antibiotiques lui sont administrés à partir de 23 heures. Mais après plusieurs arrêts cardiaques, le jeune homme décède à 2 heures du matin des suites d'une infection à méningocoque . 

Un de ces voisins de brancard, présent cette nuit-là, assure avoir envoyé un courrier au ministère de la Santé, au préfet du Var et au procureur de Toulon. Catherine Vautrin a pourtant indiqué ce mercredi matin : "Il y a quinze jours que je suis en fonction et au moment où je vous parle je n’ai pas cette lettre."

Pour l’instant, les investigations sont "dans une phase de recueil de données techniques", a précisé le procureur de la République de Toulon. Nous "apprécierons ensuite s’il convient de saisir un juge d’instruction". 

Contacté par l’AFP, l’hôpital de Hyères n’a pas souhaité réagir.  

[Avec AFP et BFMTV

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

11 commentaires
2 débatteurs en ligne2 en ligne
Photo de profil de Yves Adenis-Lamarre
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 5 mois
Mme Vautrin, vient de se vanter qu'on avait encore la meilleure médecine du monde! ce cas vient à point pour la conforter dans son opinion. N'oublions quand même pas que Mr Macron est aux manettes dep...Lire plus
Photo de profil de Eric Semeria
2,4 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
il y a 5 mois
Moi je vous trouve trés critique dans vos remarques Toujours manque de personnel, manque de moyens, faute de l'état.... Si l'on peut se référer à l'article vous savez trés bien que l'on peut mourir ...Lire plus
Photo de profil de Jean-Marc Juvanon
1,2 k points
Débatteur Renommé
Oto-rhino-laryngologie
il y a 5 mois
Comme d'habitude, on va mettre en accusation le personnel sur le terrain, malgré leur dévouement. C'est tellement plus facile de s'en prendre aux lampistes, et d'absoudre d'avance le management, ou le...Lire plus

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17