"Climat de suspicion permanente" : un chirurgien suspendu et signalé à l’Ordre des médecins

01/07/2022 Par Aveline Marques
Déontologie
A la suite d’un audit externe, le directeur général de l’AP-HP et le président de l'Université Paris-Est Créteil ont décidé de suspendre de toute activité ce spécialiste du service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Henri-Mondor.

  Face à une situation jugée "néfaste à la qualité des soins", la direction générale de l’AP-HP a pris une "mesure conservatoire" exceptionnelle : elle a suspendu un praticien de toute activité chirurgicale, a-t-elle annoncé dans un communiqué du 30 juin. En parallèle, le médecin est également suspendu de ses activités universitaires par son université de rattachement. Il a par ailleurs été procédé à un signalement à l’Ordre des médecins. Exerçant au sein du service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Henri-Mondor, à Créteil, le PU-PH est accusé dans un rapport d’audit externe d’entretenir "un climat de suspicion permanente". Non seulement la situation nuit à la prise en charge des patients, mais elle est jugée grave "au regard de l’éthique, de la déontologie et de la confraternité". D’après France info, le chirurgien dénigrerait systématiquement son chef de service.

L’audit a été mené par le Conseil national des universités, la Société française de chirurgie thoracique et cardio-vasculaire et le CNP de la spécialité, à la demande de la direction. Il fait suite à un premier audit mené en janvier 2021 qui avait abouti à une réorganisation du service, impliquant le transfert de l’activité de transplantation cardiaque à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Ce deuxième rapport, remis le 15 juin dernier, confirme les progrès réalisés en matière de qualité des soins par le service, soulignant toutefois que les efforts sont à poursuivre, notamment sur l’accueil des internes.  

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17