De Gaulle se serait-il fait vacciner ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

De Gaulle se serait-il fait vacciner ?

Auteur de "Comment allez-vous, mon général?", biographie médico-historique de Charles de Gaulle, le Dr Serge Deschaux s'est plu à imaginer la réaction du plus célèbre président français si le ministre de la Santé Olivier Véran lui avait demander de se faire vacciner en public, pour l'exemple, avec le vaccin Pfizer.

 

"L’année 2020, commémorative de la naissance et de la mort de Charles de Gaulle, sans oublier l’Appel du 18 juin, fut plus que jamais l’occasion de faire parler le Grand Homme, en immuable référence.

En ces années Covid , l’idée me taraude de savoir comment de Gaulle aurait réagi face à la crise sanitaire et plus particulièrement dans le contexte de l’urgence d’une vaccination massive de la population. L’étude que j’ai menée sur le parcours de Charles de Gaulle au travers de sa santé (1), m’autoriserait à envisager un scénario assez plausible.

Une anecdote me revient déjà en mémoire.

Depuis 1960, Charles de Gaulle souffre de problèmes prostatiques. La situation sera gérée bon an mal an, avec des hauts et des bas jusqu’en 1964, point de non-retour. Avant et après sa prostatectomie du 17 avril 1964, le chef de l’Etat aura dû porter une sonde urinaire. A sa seconde pose (post-opératoire), en vue d’honorer un voyage officiel prévu de longue date (périple sud-américain du 21 septembre au 16 octobre 1964), le Général s’enquiert de la nationalité du spécialiste qui a mis au point cette géniale invention. Il aurait bien voulu le rencontrer. Mais, au fait…, était-il bien français ?

  • Non, lui répond le professeur Aboulker, son chirurgien, il est américain.

Un instant déconcerté, de Gaulle rebondit :

  • On n’est pas capable de fabriquer ça en France ?
  • Si mon Général. Cette sonde est fabriquée sous licence en France.
  • Mais elle n’est pas française…
  • Si, puisqu’elle est fabriquée en France.
  • Moi, je la considère comme américaine. Sa conception même est américaine. Professeur, je ne veux pas qu’on sache que vous m’avez posé une sonde américaine. Vous considérerez cela comme un secret d’Etat. (2)

Je me surprends à imaginer pareil dialogue entre Charles de Gaulle et Olivier Véran.

  • Mon Général, dans pareil contexte de défiance d’une large partie des français face à la vaccination anti-Covid et dans l’urgence à laquelle nous sommes confrontés, il serait sans doute bienvenu que vous montriez l’exemple en vous faisant vacciner devant les caméras…
  • Docteur Véran , rappelez-moi s’il vous plait la nationalité de ce vaccin que vous entendez m’inoculer…
  • Nous ne disposons actuellement que du vaccin Pfizer … vaccin produit en Belgique, répond Véran , un peu penaud.
  • Venons-en au fait Véran , arrêtez de tourner autour du pot ! Vous et Salomon m’avez déjà embrouillé avec vos histoires de masques et de tests…
  • Ce vaccin est fabriqué sous licence américaine, concède Véran
  • Eh bien voilà, nous y sommes !!! Le Général manifestement très énervé, se met à tousser. Il s’empresse de sucer sa pastille d’Euphon, aux vertus apaisantes…Mais que fout Sanofi dans cette course à l’échalotte ? Les gros sous vont-ils encore l’emporter ?
  • Véran se reprend : Mais non mon Général pas du tout. Ils ont simplement opté pour une autre technologie et ont pris du retard à cause d’un problème de concentration du produit. Notre vaccin ne sera prêt qu’en fin d’année. La sécurité doit primer.
  • Alors, convoquez la presse pour décembre, d’ici là j’aurai le temps de changer de maillot de corps !... Je ne vous retiens pas plus longtemps, vous avez sans doute beaucoup à faire avec vos glacières et vos « vélodromes » … Au revoir monsieur le Ministre !

13 février 2021 : Tout cela sera sans compter sur le pouvoir persuasif d’Yvonne de Gaulle assistée du médecin personnel du Général. Charles de Gaulle se fera vacciner en direct devant les caméras de BFM-TV (sans oublier les chaines du service public…), au nom de l’exemplarité et de l’intérêt supérieur de la Nation… le mouchoir un instant posé sur la sacro-sainte « souveraineté ».

Les journalistes commenteront son air légèrement raide et agacé, comme au temps d’un reportage people orchestré à Londres par Churchill pendant la guerre…"

 

  1. « Comment allez-vous, mon Général ? - Charles de Gaulle et sa santé » par Serge Deschaux – Editions l’ Harmattan
  2. D’après « Ces malades qui ont dirigé la France » par le docteur Bruno Halioua – Editions Baland

 

 

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…