Pour Buzyn, la crise hospitalière est due… aux problèmes de logements sociaux à Paris | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pour Buzyn, la crise hospitalière est due… aux problèmes de logements sociaux à Paris

Il s’agit d'une première bourde politique pour l’ex-ministre de la Santé et désormais candidate LREM aux municipales à Paris
En campagne électorale pour les municipales à Paris, l’ancienne ministre de la Santé a reproché à Anne Hidalgo d’être responsable de la crise des hôpitaux dans la capitale faute de logements sociaux attribués aux agents hospitaliers. 
 

Il s’agit d'une première bourde politique pour l’ex-ministre de la Santé et désormais candidate LREM aux municipales à Paris. Interrogée sur la crise hospitalière dans le cadre d’une interview sur BFMTV ce 19 février, Agnès Buzyn a accusé l’actuelle maire de Paris, Anne Hidalgo, d’être responsable de la situation… En déplorant que “les infirmières ne sont pas prioritaires pour un logement social”.  

“Je pense que la ville de Paris et la politique qui a été menée n’a pas aidé les hôpitaux parisiens à fonctionner (...). C’est tout de même troublant : c’est la ville de Paris qui a la présidence du conseil de surveillance des hôpitaux de Paris, qui a le logement et elle ne fait pas en sorte que les professionnels puissent se loger dans Paris”, déclare-t-elle à Ruth Elkrief. “Les infirmières et les aide-soignantes ont été les oubliées de la politique du logement. Je pense que nous en payons le prix aujourd’hui. Et ça n’est pas moi la responsable en l’occurrence (...) La politique qui a été menée n’a pas aidé les hôpitaux parisiens à fonctionner”.

 

Problème : comme le soulève Libération, Agnès Buzyn n’a appuyé son propos d’aucun chiffre ni d'éléments concrets. “Madame Buzyn tente assez piteusement de...

 faire porter le chapeau de la crise de l’hôpital à la ville de Paris. Je rappelle que cette crise touche tout le pays”, proteste ainsi Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris en charge du logement au journal.

 

 

 

 

 

D’après ses déclarations, des logements sociaux seraient bien attribués “au mois le mois” à des personnels des hôpitaux, “en vertu des procédures appliquées à toutes les personnes inscrites au fichier des demandeurs de HLM de la ville de Paris”. De plus, la ville de Paris a mobilisé depuis 2017, 500 logements sociaux spécifiquement dédiés aux hospitaliers. C’est l’AP-HP qui désigne lui-même le personnel pouvant candidater à une attribution, souligne Libération

 

[avec Libération et BFMTV

25 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…