Négos conventionnelles : les jeunes généralistes déplorent "l'absence de prise en compte de leurs attentes"

26/02/2024 Par Chloé Subileau
Après la présentation des propositions de la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam) le 8 février, dans le cadre des négociations conventionnelles, ReAGJIR* déplore "un manque de considération pour les jeunes médecins". Dans un communiqué, publié ce lundi 26 février, le syndicat des jeunes généralistes et remplaçants demande à rencontrer la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités.  

 

 

Il tire "la sonnette d'alarme". Dans un communiqué, diffusé ce lundi 26 février, ReAGJIR* dénonce "l'absence de prise en compte des attentes des jeunes médecins généraliste par les instances". Trois semaines après la grande séance multilatérale de négociations conventionnelles du 8 février, durant laquelle la Cnam) a présenté ses propositions – notamment tarifaires, le syndicat dénonce un "manque de considération pour les jeunes médecins, tout autant concernés par ces décisions" que les autres praticiens.  

Le 8 février dernier, la Cnam a "présenté ses premières propositions aux syndicats des médecins libéraux", rappelle ReAGJIR. Parmi eux, une "revalorisation progressive du tarif de la consultation de médecine générale", la "refonte du forfait médecin traitant et la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) autour d'indicateurs individuels par patient", mais aussi la "transformation des aides à l'installation sous forme de majorations du forfait médecin traitant".  

Pour ReAGJIR, ces propositions sont "loin d'être à la hauteur des attentes des jeunes médecins généralistes". Le syndicat pointe surtout l'obligation, pour ces mesures, d'être "soumises à un engagement collectif des signataires à augmenter la patientèle moyenne par médecin, le nombre de nouveaux installés notamment en zone sous-dotée, la participation à la permanence des soins, et ce dans un contexte d'effondrement de la démographie médicale libérale", écrit-il. 

Si les différents syndicats de médecins libéraux ont été reçus, la semaine dernière, par Catherine Vautrin, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, ou par Frédéric Valletoux, en charge de la Santé et de la Prévention, ce n'est pas le cas de ReAGJIR. "Les syndicats jeunes, siégeant pourtant aux négociations, ont été mis de côté, témoignant à nouveau du manque de considération pour les jeunes [praticiens]", développe le syndicat, dans son communiqué.  

Face à ce constat, et "au-delà des revalorisations attendues par tous", "certains points spécifiques aux jeunes médecins généralistes se doivent d’être discutés avec leurs représentants", maintient le syndicat. Il liste notamment "la place" des praticiens remplaçants - "exclus de la convention malgré leur rôle crucial dans la continuité des soins", "la situation spécifique des médecins collaborateurs", ainsi que "la construction d'aides adaptées aux besoins des jeunes [praticiens] selon leur projet professionnel".  

"Seule une convention médicale répondant aux besoins des jeunes et futurs installés sera un gage d’attractivité de l’exercice libéral, et donc d’amélioration de l’accès aux soins", insiste le Dr Raphaël Dachicourt, président de ReAGJIR. Dans ce contexte, le syndicat souhaite rencontrer Catherine Vautrin, "en amont de la prochaine réunion de négociations avec l'Assurance maladie prévue le 14 mars".  

 

* Le Regroupement autonome des généralistes jeunes Installés et remplaçants. 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Michel Rivoal

Michel Rivoal

Non

Encore faudrait il que le patient ait le choix. Le déconventionnement peut être vécu par le médecin comme un affranchissement de... Lire plus

1 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,4 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 5 mois
Manquerait plus que çà que l'on tienne compte de leurs attentes non mais!...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17