Médecins généralistes : les recos pour la prise en charge des patients atteints du coronavirus | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecins généralistes : les recos pour la prise en charge des patients atteints du coronavirus

Le ministère de la Santé a publié des recommandations à destination des médecins généralistes pour la prise en charge des patients atteints ou suspectés d’être atteints par le coronavirus.  

 

“En phase épidémique, comme lors d’une épidémie de grippe, les patients présentant une forme simple ou modérée devront pouvoir être pris en charge en ville en utilisant les ressources médicales et paramédicales du territoire et en mobilisant l’ensemble des acteurs”, débute ainsi le document officiel regroupant toutes les recommandations du ministère pour les généralistes de ville en cas de patient suspecté d’être porteur du coronavirus.  

Ces recommandations recensent ainsi les pratiques concernant l’identification et l’orientation des patients, l’organisation de l'examen clinique, la protection des soignants ou encore, le suivi des patients atteints à domicile. Elles sont disponibles sur le site du ministère de la Santé.  

 

Prise en charge  

Le ministère recommande aux médecins de proposer “quand c’est possible, une téléconsultation” et de proposer aux patients souffrant de pathologies chroniques de se faire renouveler leur traitement en pharmacie. Il est également conseillé d’assurer les consultations sur rendez-vous et d’organiser des plages horaires dédiées pour les patients se présentant sans rendez-vous pour des signes respiratoires, en les faisant patienter dans une zone d’attente dédiée.  

Le ministère précise que “la téléconsultation est un cadre pertinent pour réaliser des primo-consultations de patient potentiellement Covid-19. Toutefois, dans certaines situations, elle pourra être insuffisante pour poser l’ensemble du diagnostic et les conditions de prise en charge associées et devra donc être prolongée par une consultation présentielle. C’est au médecin qu’il revient d’apprécier à tout moment la possibilité de poursuivre la téléconsultation en cours ou d’organiser une consultation physique, notamment quand une exploration plus fine du système respiratoire est requise”.  

La salle d’attente doit être aérée et nettoyée régulièrement et désinfectée deux à trois fois par jour. Les objets “non nécessaires” comme les livres, les jouets et les revues doivent être retirées. Pour éviter toute contamination, le ministère suggère de limiter le nombre d’accompagnants, si nécessaire, à une personne.  

 

Examen clinique  

Il a pour objectif de préciser les comorbidités du patient, les signes cliniques, les signes de gravité et quel est l’état de l’entourage familial pour déterminer “l’orientation et le cadre de prise en charge et de suivi du patient”.   

Le ministère rappelle que les comorbidités sont...

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…