Délit statistique : des MG veulent évaluer l'impact psychosocial des convocations par la CPAM | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Délit statistique : des MG veulent évaluer l'impact psychosocial des convocations par la CPAM

Pour la deuxième fois en quelques semaines, médecins généralistes et patients se sont rassemblés devant la CPAM des Côtes-d'Armor, pour protester contre le harcèlement des caisses et le délit statistique. Quelque 70 patients et médecins généralistes ont manifesté, ce jeudi, devant la CPAM des Côtes-d'Armor à Saint-Brieuc. "Nous ne sommes pas contre les contrôles et les sanctions mais nous craignons que ce système décourage les médecins. Certaines convocations et entretiens ont déstabilisé des collègues qui, déjà en souffrance, ont fermé leur cabinet", souligne le Dr Yvon Le Flohic, médecin généraliste...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…