"Ma femme et moi, on a 4000 euros à rembourser" : chez les médecins, la pilule du Dipa ne passe pas | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Ma femme et moi, on a 4000 euros à rembourser" : chez les médecins, la pilule du Dipa ne passe pas

C'est la (mauvaise) surprise de la rentrée. De nombreux professionnels de santé libéraux ayant bénéficié du dispositif d'indemnisation de la perte d'activité (Dipa) mis en place au printemps 2020 par l'Assurance maladie viennent d'apprendre qu'ils vont devoir rembourser une partie de l'avance perçue. Pour certains médecins, la facture s'élève à plusieurs milliers d'euros. Alors que le mécontentement monte, la fronde syndicale s'organise. "Vous êtes redevable de la somme de 2561 euros, correspondant au différentiel entre les avances perçues et le montant définitif de l'aide. Vous recevrez bientôt un courrier de...
34 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…