PPL Valletoux : toucher à la liberté d'installation des médecins "va pourrir la situation", met en garde Braun

12/06/2023 Par Mathilde Gendron
Le ministre de la Santé, François Braun, appréhende un combat “très compliqué” entre les députés au sujet d'un amendement restreignant la liberté d'installation des médecins, déposé sur la proposition de loi Valletoux. Soutenu par 200 députés, cet amendement "transpartisan" conditionne l'installation d'un médecin à l'autorisation de l'ARS et instaure le principe d'une arrivée pour un départ en dehors des zones sous-dotées. 

 

Alors que l'examen de la proposition de loi Valletoux débute ce lundi 12 juin à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé, François Braun, a alerté contre l’amendement porté par le socialiste Garot (soutenu par plus de 200 députés) sur la proposition de loi Valletoux, qui risque de "pourrir la situation". François Braun appréhende un combat “très compliqué” au sein de l'hémicycle à partir de lundi soir, date d’étude de la PPL, et qui pourrait se poursuivre jusqu’à mardi ou mercredi, date où l’amendement sera débattu.  

Le ministre de la Santé juge cet ajout au texte “totalement contre-productif". "Les jeunes ne vont pas vouloir s'installer, les plus anciens vont dire : ‘C'est bon, on déplaque’", quand d'autres vont choisir le ‘déconventionnement’ et ne seront plus remboursés par la Sécurité sociale, conduisant à "une médecine à deux vitesses"”, poursuit-il. Le ministre de la Santé garde espoir de voir le texte rejeter. "Avec un hémicycle plein, on peut le repousser (...) On a une chance de le bloquer, mais elle est mince, il va falloir la saisir". 

Si le texte est finalement validé, François Braun prévient déjà : “il faut s'attendre à un mouvement social extrêmement fort" chez les médecins libéraux, en particulier chez les généralistes, qui sont "à fleur de peau" et qui en ont "marre qu'on les stigmatise". Il prévoit déjà une réunion avec les représentants “si tout le système de santé part complètement en spirale dès jeudi”. Le ministre n'est "absolument pas certain de pouvoir aller au bout" du texte cette semaine et envisage déjà "d'y revenir en juillet" lors d'une éventuelle session extraordinaire du Parlement. 

[Avec AFP] 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17